Process Alimentaire / Procédés / Matines investit 1,7 million d'euros dans le calibrage

Procédés

Avril investit 1,7 million d'euros dans le calibrage des oeufs Matines

S.P. |  22 Février 2016 | 

Le nouveau système, baptisé Omnia FT a été développé par la société Moba. L'innovation tient au système de convoyage individualisé de l’œuf. Photo Ulrich Lebeuf

Le groupe Avril a inauguré le 18 février 2016 un nouvel outil de calibrage d’œufs coquille sur le site Matines de Brugnens, dans le Gers. Cet investissement d’1,7 million d’euros porte la capacité de l'usine à 120 000 œufs/heure, ce qui constitue une augmentation de 30 %. Ce changement s’inscrit dans le cadre du renouvellement du parc industriel de Matines planifié sur les dix prochaines années. Il permettra également à l'entreprise et à son partenaire Sanders Euralis, créé en 2013 pour développer les filières de productions animales du Sud-Ouest, de mieux répondre aux exigences du marché, notamment celle du développement des productions d’œufs dits alternatifs (Bio et plein air). « À travers cet investissement, nous réaffirmons notre ancrage en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et notre confiance dans l’avenir de la filière œuf française », déclare Jean-Philippe Puig, gérant de la SCA Avril.

« L'ancien équipement était vétuste et son coût d'exploitation élevé. La préservation de la qualité intrinsèque de l'oeuf, qui se traduit par la présence/absence de micro-fêlure, était moins bonne.», explique-t-on chez Matines. Le nouveau système, baptisé Omnia FT a été développé par la société Moba. L'innovation tient au système de convoyage individualisé de l’œuf (nommé "le toucher délicat" par le constructeur) qui permet de préserver sa qualité, du dépilage jusqu'à la mise en boîte. Ce principe permet d'éviter les fêlures par contact et réduit significativement les risques de contamination croisée. De plus, l'ordinateur de la calibreuse rassemble les données individuelles de chaque œuf, ce qui offre des options de conditionnement avancées telles que la constitution de lot ou l'impression du poids total des œufs sur chaque emballage. « Par ailleurs, grâce à ce nouvel équipement, nous renfonçons la sécurité des salariés », complète l'industriel.

Le site Matines de Brugnens compte 42 collaborateurs dont 6 en situation de handicap. Il rassemble une usine d’aliments, un élevage qui produit 180 000 œufs par jour et un outil industriel qui permet désormais de calibrer 800 000 œufs par jour à destination de la grande distribution et de la restauration hors foyer. Matines Brugnens commercialise 300 000 000 œufs par an.