Process Alimentaire / Procédés / Neosens lauréat, Clauger et Intralox nominés

Equipements & Procédés

Neosens lauréat, Clauger et Intralox nominés

Maria Guillon |  10 Mars 2010 | 

Michel Pinel, directeur du pôle Valorial (à gauche) a remis le Trophée de l'Innovation Equipements-Procédés à Laurent Auret, fondateur de Neosens, pour un capteur de mesure de l'encrassement.

A la croisée des problématiques d’hygiène, d’économies d’eau et de produits de nettoyage, le capteur d’encrassement Neosens a reçu les honneurs du jury 2010. Développée depuis 2006 par la PME toulousaine à partir d’un brevet Inra, la sonde FS-1000 permet de mesurer en temps réel et en continu différents paramètres d’encrassement tels que la formation de biofilms, de pierre de lait et de tarte dans les circuits industriels de production d’eau, de lait, de jus de fruits, de soupe. Elle permet ainsi d’optimiser les différents protocoles de nettoyage en place, d’allonger les batchs de fabrication de produits agroalimentaires et de réduire la consommation de produits de nettoyage. Son capteur miniature fonctionne par un système de micro-excitation thermique de haute précision. Fabriquée en acier inoxydable (316L) et/ou PEEK, la sonde FS-1000 peut fonctionner jusqu'à 150 °C sous 30 bars.Laurent Auret, fondateur de Neosens, a souligné que le projet a nécessité quatre ans de développement et un financement de 4 M€.

  • Neosens - Hall 9 Stand C13

Au rang des dossiers nominés, le système de production de chaleur par surcompression développé par Clauger permet d’assurer la globalité des besoins en eau chaude à un coût au kWh sept fois moindre comparé aux solutions habituellement utilisées. C’est une solution évolutive et facilement intégrable à une installation frigorifique existante, qui avait fait l’objet d’une première présentation aux professionnels fin 2008 sur le salon IPA. Dans cette technologie innovante, les gaz, au refoulement des compresseurs, sont surcomprimés puis condensés à une température de 90°C pour fournir de l’eau chaude à 85°C, utilisable en application sanitaire, process ou pour le contrôle de l’hygrométrie. Les gains énergétiques peuvent atteindre jusqu’à 30 % de la consommation totale de l’installation frigorifique existante, et le ROI peut être inférieur à un an.

  • Clauger - Hall 8 Stand A14

De son côté, Intralox a conçu le système de tri de colis ARB, basé sur la technologie « Active Roller Belt ». Il permet d’aiguiller des colis sans chocs, ni besoin d’automatisme compliqué. Le convoyeur principal est équipé d’un tapis modulaire (intralox) qui intègre des galets orientés dans un angle défini ; ceux-ci dépassent du tapis au-dessus et au-dessous. Lorsque le colis, qui est posé sur les galets, arrive à son antenne de destination, les galets sont mis en rotation par une zone d’activation (équipée d’un vérin pneumatique) placée à l’intérieur du châssis convoyeur. Ils provoquent, alors, la sortie latérale du colis du convoyeur principal, en assurant un transfert fluide. On peut trier des colis de différentes dimensions, voire fragiles, à des cadences pouvant atteindre jusqu’à 4500 c/h.

  • Intralox - Hall 5 Stand B13

Le Palmarès 2010 des Trophées de l'innovation du Cfia de Rennes.