Process Alimentaire / Procédés / Poisson : les rayons X améliorent les rendements de parage

Procédés

Poisson : les rayons X améliorent les rendements de parage

Stéphanie Perraut |  26 Juin 2012 | 

Le procédé RapidPinBone de Valka repose sur la combinaison de la vision rayons X, de l’analyse 3D de l’image et du contrôle robotisé des jets d’eau.

La société islandaise Valka ehf a développé la trancheuse brevetée RapidPinBone pour le parage et la mise en portion de filets de poisson. Elle repose sur la combinaison de la vision rayons X, de l’analyse 3D de l’image et d’un contrôle robotisé des jets d’eau. Le système est capable de localiser les arêtes dorsales puis de les séparer et de portionner les filets.

Un prototype a été mis au point en collaboration avec le constructeur islandais HB Grandi hf. Ses capacités ont récemment été mises à l’épreuve sur plus de cinq cents filets. Les critères de test retenus étaient la précision de coupe (estimée par la quantité de déchets), le nombre d’ arêtes résiduelles et la cadence de la machine.

Moins d'une arête au kilogramme

Le concepteur annonce un rendement deux fois supérieur à celui obtenu pour la même opération en mode manuel. Par ailleurs, au terme du test, la grande majorité des pièces (94%) se sont avérées entièrement désarrêtées. Les filets contiennent, après passage dans la RapidPinBone, moins d’une arête au kilogramme.

Un second passage dans le système permet d’obtenir un produit totalement sans arête. Pour obtenir un résultat similaire en découpe manuelle, la compétence de dix à douze personnes est nécessaire. Valka est sur le point de livrer la première machine, dans une ligne complète HB Grandi. Des tests complémentaires seront menés sur différentes espèces telles que le cabillaud, le saumon et le colin.