Process Alimentaire / Procédés / Trois solutions pour améliorer la performance des équipements

Automatisation

Trois solutions pour améliorer la performance des équipements

S. Perraut |  15 Mai 2017 | 

Avec sa nouvelle Orange Box, B&R propose de connecter des équipements vieillissants.

Pour suivre et piloter en temps réel les équipements de production, de nouvelles solutions émergent autour des concepts de connectivité, de cloud ou d'analyse de données. Trois nouveautés, chez Tetra Pak, B&R et Siemens, illustrent cette tendance.

L’orange Box de B&R. Présentée à la Foire de Hanovre 2017, cette solution IoT (Internet des objets) permet de connecter des machines vieillissantes et/ou digitalement isolées, sans changer de matériel ni de logiciel. Elle offre aussi aux opérateurs un moyen simple d'analyser les données ainsi collectées. L'Orange Box se compose d'un automate et de composants logiciels préconfigurés. L'automate collecte les données d'exploitation des machines concernées via des modules d'E/S (entrées/sorties) B&R ou via une connexion bus de terrain. A partir de ces données, le logiciel génère et affiche des indicateurs de performance comme, par exemple, le TRS. Il peut aussi transmettre les informations obtenues à des systèmes de niveau supérieur. Pour des fonctionnalités plus avancées comme la gestion d'alarmes ou le monitoring énergétique, la solution peut être étendue avec des logiciels additionnels et, le cas échéant, des automates plus puissants. Pour obtenir une interface utilisateur conforme aux standards actuels, l'utilisateur peut utiliser un Power Panel avec automate intégré ou un Panel PC.

La plate-forme MindSphere de Siemens. Développée pour optimiser le pilotage et les performances de production, cette solution plug-and-play est ouverte à tous les équipements sous standard OPC UA. Elle facilite le recueil et le partage sécurisé des informations entre fabricants de machines, ingénieurs et utilisateurs finaux. Conçue comme un cloud, elle permet d’enrichir les tableaux de bord et de comparer plusieurs sites entre eux. L’accès aux données se fait par le biais d’un ordinateur ou d’un smartphone via des applications qu’il est possible de compléter selon les besoins. En aval, MindConnect Nano – le PC industriel compact dédié à MindSphere – tisse un lien Ethernet pour collecter les données via les automates. Ces données transitent de façon chiffrée entre la box et le cloud. Leur stockage s’effectue sur des serveurs informatiques gérés par Siemens.

Le service de monitoring de Tetra Pak. Le groupe leader dans la transformation et le conditionnement de produits laitiers a lancé fin avril 2017 un nouveau service de contrôle d’usure des équipements. Son objectif est d’aider les industriels à prédire les erreurs de machines avant même qu’elles ne se produisent. Ce nouveau système de monitoring tend à réduire les temps d’arrêt ainsi que les coûts liés à la maintenance ou aux pannes imprévues. Basé sur le système Azure Cloud de Microsoft, il offre une analyse en temps réel des données des performances opérationnelles de plus de 5000 lignes de machines de remplissages connectées dans le monde entier. Ces informations sont ensuite utilisées pour orienter les utilisateurs dans leurs choix de maintenance. Les conseils émis par Tetra Pak doivent par exemple permettre de commander des pièces à l’avance, de planifier les équipes de maintenance ou encore de prévoir d’autres réparations pendant le temps d’arrêt prévu. Le groupe a débuté le service à l'essai en janvier 2016, sur 17 lignes pour 10 clients en Europe et en Amérique. Le groupe annonce une réduction du temps d’arrêt de plus de 48 heures pour chaque ligne.