Process Alimentaire / Procédés / Un nouveau prestataire hautes pressions en février 2019

Procédés

Un nouveau prestataire hautes pressions en février 2019

Stéphanie Perraut |  6 Janvier 2019 | 

HPP Centre dispose d'une enceinte hyperbare Avure de capacité 100 litres.

Lauréate du Réseau Entreprendre Val de Loire, la jeune société HPP Centre a vocation à accompagner les transformateurs agroalimentaires dans le développement ou l’adaptation de leurs produits en misant sur la technologie des hautes-pressions. Au-delà de la prestation, elle s’appuie sur l’expérience de ses fondateurs, Muriel et Yves Parvanchère, respectivement dans les domaines de la microbiologie – analyse sensorielle et de la R&D – industrialisation.

« Avec ce projet, nous souhaitons combler le retard français en matière de pascalisation », affirme le dirigeant. Les applications de cette technologie sont nombreuses et dépassent le cadre pure de la conservation. Elle s’inscrit en effet dans les démarches de valorisation de produits locaux par des technologies douces, d’export aux États-Unis pour des produits sensibles, de développement de textures inédites ou encore d’optimisation des flux de production et de transport.

La machine de traitement hyperbare, fournie par l’Américain Avure, a été réceptionnée fin 2018 dans un bâtiment de 850 m², le premier à vocation industrielle construit par la communauté de commune sur le nouvel Agro-Parc de Contres (41). HPP Centre s’appuie sur le Cluster Food Val de Loire après y avoir été incubé. « Notre projet nécessitait une surface plus importante que les cellules proposées par Food Val de Loire. Nous disposerons, en plus du système Avure de 100 litres, d’une capacité de stockage froid – amont et aval - pour deux à trois jours de production et d’un laboratoire pour le développement des produits », précise-t-il. Les premières prestations sont prévues en février 2019.