Process Alimentaire / Procédés / Une nouvelle alliance pour l’internet industriel des objets

Connectivité

Une nouvelle alliance pour l’internet industriel des objets

Stéphanie Perraut |  9 Mai 2019 | 

En choisissant la future architecture Open Industry 4.0, les utilisateurs disposeront d'une offre évolutive et modulaire de solutions compatibles, tels que les services digitaux de l'écosystème Netilion IIoT d'Endress+Hauser, membre fondateur de l'alliance.

A l'occasion de la Foire de Hanovre 2019, sept fournisseurs leaders dans les domaines de la construction mécanique, de l’automatisation industrielle et des logiciels (Beckhoff, Endress+Hauser, Hilscher, IFM, Kuka, Multivac et SAP) ont annoncé la création de l'alliance Open Industry 4.0. Balluff, Gebhardt, Pepperl+Fuchs, Schmidtsche Schack, Samson et Wika les ont déjà rejoint en tant que membres. Leur but commun est de créer un écosystème normalisé et ouvert pour l'exploitation des usines automatisées.

« L'architecture ouverte Open Industry 4.0 sera basée sur la transparence de tous les processus métiers et garantit l'intégrité de l'ensemble des systèmes », souligne Matthias Altendorf, CEO du groupe Endress+Hauser. Concrètement, il s’agira de réaliser un cadre basé sur les standards existants tels que IO-Link, OPC-UA et Rami (Reference Architectural Model Industry) pour l'ensemble du parcours, des appareils de terrain aux services. Ce cadre sera également ouvert à la connexion avec d’autres systèmes de terrain. Les utilisateurs pourront choisir parmi un système modulaire de solutions et de composants services compatibles et évolutifs. La connexion au portefeuille de logiciels SAP assure l'intégration des processus métiers d'une entreprise ainsi que la collaboration avec des partenaires au-delà des frontières de l'entreprise.