Process Alimentaire / Procédés / Van Der Lee Seafish renforce la performance de ses convoyeurs

Equipements

Van Der Lee Seafish renforce la performance de ses convoyeurs

Stéphanie Perraut |  6 Mai 2019 | 

200 tonnes de poisson sont traités chaque semaine sur le site de Urk (Pays-Bas) de Van Lee Seafish.


Fournisseur de poissons à l'international, le néerlandais Van Der Lee Seafish assure, chaque semaine, la transformation d’environ 200 tonnes de poisson frais, du tri jusqu’à l’emballage, en passant par la découpe en filets, le parage, la panure et la surgélation. Cette activité nécessite un environnement hygiénique froid, avec des températures pouvant descendre jusqu’à -43ºC. Dans un contexte de hausse de la production, la société a souhaité fiabiliser les nombreux systèmes de convoyages de son usine de Urk, aux Pays-Bas.

Une rationalisation des stocks de pièces de rechange

« Pour préserver la qualité du produit, le traitement du poisson doit être effectué rapidement et de façon efficace. Nous utilisons, en permanence, sept chaînes de traitement et cinq chaînes d’emballage, chacune faisant usage de moteurs et dispositifs d’entraînement de toutes sortes. Il est nécessaire de maintenir un stock de pièces de rechange pour tout ce matériel, afin de minimiser les temps morts en cas de panne », explique Willem Van der Lee, directeur technique.

Les entraînements à vitesse variable permettent d’harmoniser de façon précise la vitesse des convoyeurs.

Afin d'uniformiser les équipements de ses chaînes de production, Van Der Lee a retenu il y a plusieurs année la gamme de motoréducteurs AsepticDrive de Bauer Gear Motor (Altra Industrial Motion Corporation), installée d’un bout à l’autre de l’usine. Dénuée d’ailettes de refroidissement, elle se caractérise par un design hygiénique, avec des surfaces lisses. Ces moteurs synchrones à aimants permanents offrent un rendement énergétique élevé, y compris à charge partielle.

La solution présentait néanmoins une faiblesse au niveau de son revêtement hygiénique qui avait subi des dégâts mécaniques causés par d’autres équipements.

Une protection supérieure contre les dommages mécaniques

Or, depuis l’installation des appareils AsepticDrive, Bauer a créé une variante en acier inoxydable de sa gamme modulaire HiflexDrive. Cette évolution apporte une résistance mécanique supérieure, alliée à une conception hygiénique compatible avec des lavages intensifs (IP 69K). Il est possible de sélectionner, pour chaque application, une combinaison idéale de réducteur, moteur et finition extérieure. Les moteurs de niveau de performance IE5 apportent un rendement optimal.

La variante de motoréducteurs en acier inoxydable HiflexDrive de Bauer a été introduite dans des secteurs nécessitant une résistance mécanique supérieure.

Selon Bauer, l’intégration de moteurs synchrones à aimants permanents dans le système d’entraînement présente plusieurs avantages : augmentation de 10 % (voire plus) du rendement, réduction de 100 % des pertes thermiques par le rotor et d’environ 25% des pertes totales. Ces économies contribuent à l’efficacité des modèles en inox qui sont en règle générale moins efficaces pour la dissipation de la chaleur que ne le sont ceux réalisés en aluminium ou en fonte.