Process Alimentaire / Qualité / Bien-être animal : sept grands groupes s’allient pour améliorer les pratiques

Qualité

Bien-être animal : sept grands groupes s’allient pour améliorer les pratiques

Marjolaine Cérou |  22 Octobre 2018 | 

Sept géants de l’agroalimentaire dont Nestlé et Unilever se sont engagés mi-octobre dans la Coalition Globale pour le Bien-être Animal. L’objectif : améliorer le bien-être animal à travers toute la chaîne alimentaire. Crédit : Fotolia.

Hasard du calendrier ? Six ténors de l’agroalimentaire dont Nestlé et Unilever se sont engagés dans la Coalition Globale pour le Bien-être Animal (CGAW), alors même que le dernier Hors-série de 60 Millions de consommateurs (daté de novembre-décembre) se questionne sur les réelles démarches de l'industrie agroalimentaire pour améliorer le bien-être animal. Cette initiative inédite vise à élever le niveau d’exigences en matière de bien-être animal et de répondre à la demande des consommateurs d’avoir des produits issus d’élevages respectueux.

Ces sept acteurs (Nestlé, Unilever, les spécialistes de la restauration collective Compass, Elior et Sodexo, la société américaine de Food Service Aramark et IKEA Food Services) partageront leurs idées autour d’une plate-forme et travailleront en lien étroit avec des experts multi-disciplinaires issus de la recherche.

Cinq axes prioritaires ont été choisis :

  • Des engagements pour des élevages hors-cage ;

  • L’amélioration du bien-être des poulets de chair ;

  • Le bien-être des poissons d’élevage ;

  • La résistance antimicrobienne ;

  • L’élaboration de normes de transport et d’abattage.

Un plan d’action pour 2019

La coalition devrait déployer des feuilles de route, selon les thématiques prioritaires définies pour conduire le changement et appliquer des pratiques plus strictes. L’un des objectifs étant d’accroître les connaissances dans ce domaine qui manquent encore (lire Octobre 2018, p.114 ), via l’expertise des acteurs, des travaux de recherche et des partenariats pour la mise en pratique. Un plan d’action devrait être publié courant 2019.

A plusieurs reprises, Nestlé a affirmé son engagement pour améliorer le bien-être animal. Le groupe a annoncé l’an dernier qu’il s’approvisionnerait à horizon 2025 uniquement en œufs de poules issus d’élevages hors-cage pour l’ensemble de ses produits. En octobre 2017, une amélioration des conditions d’élevage des poulets a été annoncée aux États-Unis avant un déploiement global en Europe en juin 2018.

Ce rassemblement réjouit les associations spécialisées. « Nous sommes très heureux de constater la volonté de ces entreprises leaders de montrer la voie dans la transition vers un système alimentaire plus respectueux du bien-être animal », déclare l’ONG CIWF, qui remet chaque année les Trophées du bien-être animal dont l’ édition 2018 a récompensé pas moins de 13 entreprises françaises .