Process Alimentaire / Qualité / Cap sur la sécurité des aliments

Europack-Euromanut-CFIA Lyon

Cap sur la sécurité des aliments

Marjolaine Cérou |  15 Novembre 2017 | 

Renforcer la sécurité des aliments passe par la maîtrise de l’hygiène des mains, des contaminations croisées et par la maîtrise des pathogènes. Crédit photo : Yann Cainjo.

L’accent est mis sur la sécurité des aliments pour cette nouvelle édition du salon Europack-Euromanut-CFIA Lyon. Notre sélection de solutions concerne aussi bien la réduction de la contamination des viandes de volaille par Campylobacter, de nouveaux sas hygiène pour encourager le lavage des mains ou encore le nettoyage de bandes de convoyeurs par ultrasons pour limiter les contaminations croisées.

Air Products réduit la présence de Campylobacter sur les volailles

Pathogène des volailles par excellence, Campylobacter est à l’origine de plus de 200 000 cas de toxi-infections d’origine alimentaires chaque année et fera l’objet dès le 1er janvier 2018 d’un critère d’hygiène des procédés . Pour réduire la contamination de la viande crue, Air Products a mis au point le système Freshline SafeChill. Destiné aux transformateurs du secteur, ce procédé de refroidissement rapide breveté réduit la présence de la bactérie pathogène sur les carcasses de poulet contaminées. Des essais en laboratoire et à l’échelle industrielle ont montré que le système pouvait réduire de façon significative la présence de Campylobacter. L’équipement peut être utilisé seul, ou en accompagnement d’une autre solution afin de sécuriser la production.

Hall 6 - Stand E 51

Hyginox équipe ses sas de capteurs pour mieux gérer les consommations

Le sas hygiène Hygi-Compact d’Hyginox se distingue par son ergonomie. Il se compose d’un lave-mains commandé par capteurs, d’un distributeur de savon et d’un distributeur de serviettes en papier. Un système de désinfection peut également être ajouté. Le lave-semelles, également activé par capteurs, est intégré sur la partie basse de la colonne. En inox brossé, il se caractérise par sa compacité (largeur 680 mm, profondeur 500 mm et hauteur 1600 mm).

Un autre avantage de cet équipement réside dans la réduction de la consommation d’eau (jusqu’à 50 % par rapport à d’autres appareils) du fait de la présence de capteurs qui évitent une mise en marche intempestive.

Hall 6 - Stand E124

Industrade propose un sas hygiène modulable

La station modulaire Star Clean de Frontmatec Hygiène (Industrade) se distingue par sa configuration qui s’adapte aux besoins de chaque site, selon la disposition du sas hygiène. La version de base inclut un module de lavage des semelles de 500, 1000 ou 1600 mm de longueur. D’autres modules peuvent être ajoutés, à l’instar d’un tourniquet, d’un distributeur de savon pour le lavage des mains, d’un système de désinfection, ou encore d’essuie-mains et de sèches-mains. L’intérêt est d’avoir un encombrement au sol réduit.

Hall 6 - Stand A76-B75

CIP Systems réduit les contaminations croisées grâce aux ultrasons

En utilisant les ultrasons, la solution Cleanibelt de CIP Systems nettoie et décontamine les tapis de convoyeurs en continue pendant la production sans avoir besoin de l’arrêter. Cela permet d’éviter les contaminations croisées, de maintenir une faible charge bactérienne sans additif chimique avec une faible consommation d’eau mais aussi d’augmenter la capacité de production en diminuant les arrêts pour nettoyage. La start-up vient également de lancer la gamme Cleanitool dédiée aux outils et matériels pour le dégraissage, la décontamination et le dépoussiérage, qui se présente sous la forme de bains de nettoyage par ultrasons. Elle prépare en parallèle la sortie de trois nouvelles solutions en 2018.

Hall 6 - Stand C117

Plus de solutions dans le domaine de la qualité à retrouver en avant-première dans notre Hors-série de novembre 2017 .