Process Alimentaire / Qualité / Iso 22 000. Les entreprises s’auto-évaluent

Qualité

Iso 22 000. Les entreprises s’auto-évaluent

Josselin Moreau |  13 Avril 2010 | 

Le logiciel Ali Diag de la FRC2A Midi-Pyrénées permet aux industriels de comparer leur système de management avec plusieurs référentiels (HACCP, l’ISO 22 000, IFS, BRC, Iso 9 001)

31 entreprises de la région Midi-Pyrénées ont évalué leur système de management de la sécurité des aliments. Coordonnée par la Fédération régionale des coopératives agricoles et agro-alimentaires de Midi-Pyrénées (FRC2A), cette action collective a proposé aux professionnels le choix entre deux parcours. Le premier parcours, suivi par seize sociétés, s’orientait sur l’évaluation et l’amélioration du système HACCP pour leur permettre de se situer par rapport aux exigences Iso 22 000 et aux référentiels distributeurs. Le second parcours, qui a réuni quinze participants, a permis d’accompagner chaque entreprise dans le déploiement de sa démarche qualité management selon l’Iso 22 000.

Plan d'action

Parmi les outils développés par la FRC2A, le logiciel Ali Diag a permis à chaque industriel de comparer son système de management avec plusieurs référentiels (HACCP, ISO 22 000, IFS, BRC, Iso 9 001). « Ce qui lui permet de bâtir un plan d’action ciblé en fonction du référentiel le plus adapté à la situation et aux objectifs de l’entreprise, explique Eric Cherdo, animateur qualité et développement durable à la FRC2A et créateur du logiciel. On constate peu d’évolutions des exigences clients en matière de certification. La norme Iso 22 000 s’affirme dans les secteurs vinicoles et les plats cuisinés. Les entreprises identifient les dangers plus finement mais elles doivent maintenir la pression sur le comportement hygiène des salariés. La notion de lot reste quant à elle extrêmement variable en fonction de l’entreprise avec peu de notion de coût en cas de retrait. »

L’action collective va se poursuivre en 2010 et 2011 avec un allongement des durées d’accompagnement des entreprises et la possibilité de faire reconnaître les efforts accomplis par un organisme certificateur.

A lire dans le numéro d'Avril 2010 de Process alimentaire

  • L'Iso 22 0000 sur la voie de la reconnaissance