Process Alimentaire / Qualité / Spécial CFIA 2018. Sept solutions pour éliminer les corps étrangers

Qualité

Spécial CFIA 2018. Sept solutions pour éliminer les corps étrangers

Marjolaine Cérou |  28 Février 2018 | 

Mettler Toledo Product Inspection met en avant ses dernières solutions d’inspection intégrées pour éliminer les contaminants physique, ainsi que le logiciel ProdX dédié au contrôle du processus de gestion de l'inspection, ce qui élimine tout contrôle manuel des chaînes de production (Hall 9- Sand B32-C3). Crédit : Mettler Toledo.1

En 2017, 14 % des rappels produits relevés sur notre site Internet étaient liés à la présence de contaminants physiques. Sur le CFIA Rennes 2018, les fournisseurs proposent des équipements aux algorithmes plus puissants pour déceler leur présence dans les matrices complexes pour les rayons X. Les nouveaux détecteurs de métaux multifréquence éliminent quant à eux l’effet de produit.

Des détecteurs à rayons X plus sensibles chez HTDS

Le scanner à rayons X Dynamite XFAN de Dylog est spécialisé dans la détection des contaminants de très faible densité (os, arêtes, aluminium, téflon, PVC, etc.) dans les produits en vrac et pré-emballés. Il est équipé d’une nouvelle génération de détecteurs multi-énergie plus sensible et couplée à des générateurs d’une puissance de 1000 Watts. Cette combinaison offre un gain de sensibilité de détection jusqu’à 40 %. Pour les produits carnés par exemple, l’équipement discrimine les corps étrangers de type cartilage et os. Il distingue aussi la masse graisseuse des parties nobles et contrôle de manière précise la teneur en gras.

Anritsu allonge la durée de vie des rayons X

Avec son système d’inspection XR75, Anritsu multiplie par trois la durée de vie du générateur et du récepteur des détecteurs à rayons X. « Nous atteignons 30 000 heures de durée de vie, contre 15-25 000 heures pour les versions précédentes », détaille Philippe Grandjean-Joyeux, responsable département Anritsu chez BFR. Le système de refroidissement a également été changé de façon à réduire la consommation de l’appareil de 30 %. L’appareil est adapté à tous types de produits : produits secs, produits carnés (tranches de viandes, saucisses), produits de la mer ainsi qu’aux fruits et légumes. En plus de la détection des contaminants, le système inspecte la forme des objets et discrimine les produits manquants.

Ishida détecte les contaminants de petite taille

Le détecteur IX-G2 4027 d’Ishida détecte les contaminants de l’ordre de 0,3 mm dans la viande, la volaille, les produits carnés et les poissons. Grâce à sa haute sensibilité et son détecteur double énergie, il contrôle les aliments complexes aux formes irrégulières et de faible densité, même s’ils possèdent une structure granuleuse ou s’ils se chevauchent au sein d’une barquette. Il discrimine les fragments d’os, de coquille, de métal, de verre et de cailloux. La chambre d’inspection est classée IP 65 et IP66. La conception hygiénique de l’appareil a également été travaillée : les opérations de démontage et remontage ne nécessitent pas d’outil. Et les surfaces en pente facilitent l’évacuation d’eau lors des opérations de nettoyage.

Eagle inspecte les petits os et cartilages dans les volailles

Le détecteur à rayons X RMI 3 B d’Eagle Product Inspection, distribué par FDM, détecte les toutes petites particules osseuses et cartilagineuses dans la volaille grâce à une source d’énergie modulable programmable qui fonctionne entre 70 et 120 KeV. Ce qui implique que la puissance de la source peut s’adapter au produit. L’équipement discrimine également le métal, le verre, les pierres, les cailloux ou les os calcifiés. La bande convoyeur est de 400 mm de large. Associé au logiciel d’imagerie SimulTask, elle fonctionne à une vitesse de 36 m/min. L’appareil se caractérise par sa conception hygiénique : il dispose de plaques en acier inoxydable plus épaisses qui sont soudées plutôt que boulonnées afin d’éliminer tout risque d’accumulation de résidus alimentaires.

Loma Systems renforce la traçabilité des détecteurs de métaux

Loma Systems uniformise sa gamme de détecteurs de métaux à fréquence variable avec la série IQ4. La traçabilité a été renforcée : les données (date et heure du rejet) peuvent être récupérées via des sorties Ethernet ou USB. «Nous proposons en option à l’opérateur de s’enregistrer lorsqu’il prend l’équipement en main. Toutes les informations seront alors sauvegardées pendant cette prise de poste. Ainsi, en cas de réclamation client, il est possible de revenir vers lui pour mieux comprendre ce qui s’est passé », commente Nicolas Prompt, directeur commercial. Loma Systems a également insisté sur la vérification des machines. « L’utilisateur a dès à présent la possibilité de programmer l’équipement pour que la machine soit contrôlée à des créneaux réguliers. Un message s’affiche alors à l’écran et l’opérateur enclenche la phase de test », explique-t-il. L’apprentissage des produits et la détermination de la fréquence se font automatiquement.

Bizerba combine multi-spectre et tri pondéral

Le combiné tri pondéral et détecteur de métaux multi-spectre Intuity assure le contrôle des préemballés et sécurise la production grâce à son niveau de détection élevé. Modulable, le combiné s’intègre facilement sur la ligne de production. La technologie multi-spectre permet d'utiliser plusieurs fréquences en simultané, même avec des emballages aluminisés. Le détecteur de métaux Intuity se distingue avec l'affichage direct de l'effet produit et du signal de détection sur l'écran tactile. Ce qui facilite l’interprétation des résultats. De plus, la suite logicielle Brain2 établit des rapports statistiques pour éviter les surdosages en production.

Mesutronic élimine les métaux des poussoirs

Grâce à son système d’éjection, le détecteur de métaux Meatline 07 O est adapté aux poussoirs équipés d‘un torsadeur avec entraînement ou associé à une clippeuse. La vanne de rejet a été conçue par Mesutronic pour assurer une sécurité d‘éjection, même pour des matières en morceaux. Etanche, elle minimise la quantité de produit éjecté lors de la détection de métal. La vanne peut être démontée en moins de 10 secondes pour un nettoyage sans risque de perte de pièces.