Process Alimentaire / Sommaires / Sommaire d'avril 2011 n°1280

Sommaire d'avril 2011 n°1280

22 Avril 2011 | 

L'éditorial de François Morel

L’INVITÉ. Reine-Claude Mader, présidente de l’association de consommateurs CLCV.

L’ÉVÉNEMENT. Coup d’arrêt pour les MDD en 2010.

PROFESSION. L’agroalimentaire sous tension. Novel Food : la révision a échoué.

ENTREPRISES. Sodiaal et PAI Partners choisissent General Mills. 2010 en demi-teinte pour Terrena. Heineken vise le leadership en 2013.

GRAND ANGLE. Maître Jacques porté par son originalité. Aujourd’hui, l’enjeu de Maître Jacques est de conquérir des parts de marché au rayon libre-service, notamment sur le segment de la saucisserie. Des investissements importants ont été faits pour gagner en productivité.

DOSSIER. AUTOMATISMES ET ROBOTIQUE : Les nouveaux standards de productivité.
La productivité, comme la flexibilité, passe par l’automatisation des lignes de production et par la maîtrise de la communication entre les différents composants ou machines qui constituent l’installation. « Agir globalement, pour être performant localement ». C’est une des conditions de l’optimisation.

- La vision robotique progresse en alimentaire.
- L’Adiv met au point une cellule robotique de découpe de bovins.
- Chariots AGV. Géoguidage et guidage laser : deux écoles ?

INGREDIENTS. Nutrition-santé : fibres solubles : un potentiel à exploiter.
Dans l’incertitude quant aux possibilités d’alléguer prébiotique, les fournisseurs de fibres solubles mettent en avant les applications nutritionnelles. Quelques opportunités de valorisation d’effet santé ont toutefois été validées par l’Efsa.

PROCÉDÉS. Eau de process. La maîtrise des circuits : une source d’économies.
Les attentes envers l’eau en agroalimentaire varient en fonction de ses utilisations : fonctionnement d’un sté- rilisateur, d’une tour aéroréfrigérante, d’un tunnel de refroidissement ou pour la fabri- cation d’un produit. La maîtrise des cir- cuits est une vraie réserve d’économies.

EMBALLAGE. Thermoformeuses et operculeuses : records de vitesse battus à Interpack.
Quelque 2700 exposants en provenance d’environ 60 pays participent à l’édition 2011 d’Interpack. Réputé pour être la vitrine de toutes les nouvelles technologies au niveau mondial, c’est le salon où on découvre
le "must" du thermoformage et de l’operculage, en matière de flexibilité et de cadence.

QUALITE. Bivalves : Détecter rapidement les phycotoxines.
Pour détecter les phycotoxines, le test « souris » a longtemps été privilégié. Mais jugé peu fiable, et peu rapide, des méthodes alternatives ont donc été mises en place. Certaines sont maintenant reconnues comme méthodes officielles.

MANAGEMENT. L’Européenne d’Embouteillage met l’accent sur la formation.