Process Alimentaire / Sommaires / Sommaire de septembre n°1284

Sommaire de septembre n°1284

13 Septembre 2011 | 

L'éditorial de François Morel

L’INVITÉ. Michel Nalet, directeur communication du groupe Lactalis

L’ÉVÉNEMENT. Gastronomie du Sud-Ouest, une raison d’être. La valorisation des filières régionales. Sud-Ouest, une nouvelle identité.

PROFESSION. Agefaforia et OPCA2 vont créer
Opcalim.

ENTREPRISES. Technipat s’installe dans une usine-relais à Rethel.
Guyader Atlantique, nouvelle marque haut de gamme dans la saurisserie. Audebert Boissons rachète Auvergnat Cola

GRAND ANGLE. Bonduelle mise sur la sobriété. L'industriel a choisi le site de Bordères pour mettre en pratique le nouveau programme « Usine sobre » du groupe. Activité principale de l’usine: la mise en boîte de maïs et la surgélation de haricots verts.

DOSSIER. Lait et Ultra-frais
- Santé intestinale : Laits délactosés et probiotiques

- Mousses : Régularité et diversité

- Packaging : Solutions innovantes

INGRÉDIENTS. Allégations de santé génériques : clap de fin.

L’Efsa a signé la fin d’un chantier pharaonique. Le résultat est très décevant pour les industriels voulant valoriser les atouts « santé » de leurs produits. Malgré tout, des opportunités existent, avec plus de 200 allégations évaluées positivement.

PROCÉDÉS. Les convoyeurs face aux exigences de vitesse et de propreté.

Les convoyeurs doivent répondre aux exigences de cadence et d’hygiène. Les gains de temps obtenus par l’optimisation des flux doivent être préservés par des procédures de nettoyage rapides, facilitées par le design hygiénique des convoyeurs.

EMBALLAGE. Trois leviers pour le thermoformage-operculage : automatiser, innover et intégrer
La tendance vers des lignes automatiques intégrées de thermoformage et d’operculage, apparues dans l’offre des constructeurs il y a trois ou quatre ans, réapparaît actuellement : de façon plus formelle et désormais poussée par l’exigence des clients.

QUALITE. Analyses. E. coli pathogènes : ciblez vos recherches !
Les dernières crises l’ont réaffirmé, il existe un top 5 des STEC pathogènes à particulièrement surveiller. La numéro un reste bien entendu O157 : H7 mise en cause dans la plupart des Tiacs.

MANAGEMENT. MiWan passe par le dispositif Optiréseaux.