Alimentation : quelles réponses face à des besoins spécifiques :enfant, sénior, population obèse ?

Le 15 novembre 2012 - Angers

Ces 5émes rencontres Ponan qui se déroulent pour la première fois à Angers à l’ESA, rue Rabelais, s’adressent aux scientifiques, enseignants, étudiants ainsi qu’aux praticiens travaillant sur les questions d’alimentation et de nutrition.

L’amélioration de la nutrition des populations les plus sensibles (séniors et nouveau-nés prématurés ou atteints de retard de croissance intra-utérin) pour réduire les risques associés à leur état physiologique, la réduction des pathologies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires ou le syndrome métabolique (diabète de type 2, hypertension artérielle, obésité, …) pour les populations à risque font l’objet de recherches par des équipes des Pays de La Loire dans le cadre de projets menés en partenariat avec des industriels. Plusieurs de ces projets seront présentés lors de cette journée par les chercheurs, médecins et
industriels autour de 3 ateliers.
Un atelier « enfant » Toute la période de l’enfance est déterminante pour le risque de pathologies chroniques. Les mécanismes d’empreinte nutritionnelle de la période foetale et postnatale sur la physiologie de l’adulte commencent à être élucidés. Plus tard, les préférences alimentaires du jeune enfant vont orienter le comportement alimentaire du futur adulte.
Un atelier « sénior » Le régime alimentaire des personnes âgées et en particulier la malnutrition sont devenus un enjeu de santé publique. En dehors des suppléments alimentaires il y a peu d’aliments spécifiques et ceux-ci ne prennent pas en compte les goûts et les préférences des intéressés. Le déclin des capacités sensorielles peut entrainer une diminution de la consommation alimentaire et accroitre le risque de malnutrition. Ces différents aspects font l’objet de recherches visant à développer des produits adaptés à la
santé et aux préférences des personnes âgées.
Un atelier « obésité » L'obésité est devenue un problème de santé publique, on parle même d'épidémie mondiale. A côté des facteurs métaboliques classiquement étudiés, émerge aujourd’hui une approche sociologique et comportementale pour en comprendre les disparités sociales. D'autres chercheurs s'intéressent aux mécanismes des complications vasculaires. Pour le médecin c'est également l'occasion d'une remise en question pour la prise en charge nutritionnelle des situations physiologiques aussi banales que la grossesse.
La journée se terminera par une table ronde et une synthèse visant à lancer des pistes de nouveaux projets collaboratifs, notamment entre chercheurs, cliniciens et industriels.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois