Emballage

A cinq mois du salon de l’ Emballage

26 juin 2012 - François Morel

Pendant 4 jours, du 19 au 22 novembre, l’industrie de l’emballage expose l’ensemble de ses innovations et son savoir-faire, à travers des solutions répondant à toutes les attentes de la chaîne de l’emballage.

Si les packagings sont pour les designers « des petites fêtes en miniature », Comexposium, l’organisateur du salon international de l’Emballage, veut, lui, que cet édition 2012 soit « une grande fête, grandeur nature » ! Le 40ème anniversaire d’Emballage en donne l’occasion ! Tout sera réuni, a assuré Véronique Sestrières, directrice du salon, pour que ce soit un moment exceptionnel.

Déjà, les deux salons qui se tiennent conjointement, Emballage et Manutention, vont réunir 1500 exposants ( plus 500 marques représentées). Et 90 000 professionnels, environ, sont attendus à Villepinte. De nombreuses animations les attendent :

  • « I love pack, since 1947 », une exposition inédite mettant en scène les emballages emblématiques des valeurs d’usage ;
  • L’Espace « Pack Innovation », qui expose les dernières nouveautés des exposants, choisies par un Comité de présélection ;
  • La plate-forme Emballage TV, qui permettra de vivre l’actualité de la filière en direct ;
  • Le cycle de conférences « Pack Vision » ;
  • Une nouvelle exposition internationale « Packaging & Alternatives remarquables », à laquelle participent six écoles de design
  • Le programme de conférences du Symop, centré sur les aspects techniques de l’emballage.

Le fil rouge pour le salon de la Manutention sera les mutations du secteur qui devient de plus en plus automatisé. L’intra-logistique est une des clés de la compétitivité. En ce qui concerne l’emballage, toute la profession a les yeux rivés sur les mutations de la distribution. Lors de la présentation du salon à Paris, Annette Freidinger, expert international en emballage, chargée de cours à l’ENSAIA, a refait un rapide historique des dates marquantes :

  • Le début d’implantation des supermarchés puis hypermarchés dans les années 60, établissant le lien entre produit – packaging- promotion ;
  • L’arrivée en 1988 du modèle allemand de distribution, à savoir le hard-discount;
  • Les débuts du e-commerce en 1998, qui réclament des emballages de transport, polyvalents et indifférenciés.
  • Son prolongement à présent dans ce qu’on appelle le « drive ». Il représente aujourd’hui 7 % de pénétration dans l’ensemble du marché de la grande distribution.

Facing en rayon, Prêt-à-vendre (PAV), Prêt-à-Livrer (PAL)… cette évolution continue pose un certain nombre de questions, a souligné Annette Freidinger. Est-ce que c’est cela l’avenir de l’emballage ? L’avenir du commerce ? Les deux se sont toujours nourris mutuellement .

>> Retrouvez l'analyse complète des tendances ainsi que les nouveautés présentées au salon de l'Emballage, dans notre hors-série à paraître en novembre.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois