Le substitut de ketchup et de mayonnaise au yaourt grec de l'Américain Chobani est emballé dans un squeeze conditionné par une machine française signée Thimonnier.

Emballages

Chobani fait appel à Thimonnier pour son squeeze de sour cream allégé

14 octobre 2019 - Karine Ermenier

Le fabricant français de remplisseuses de Doypack a séduit Chobani avec son « inverted pouch », une machine de remplissage de gourdes par le bouchon en ultra-propre. Le géant américain l’utilise sur ses squeezes de sour cream allégée Savor lancés en 2018.

Pour lancer son Chobani Savor aux Etats-Unis, un substitut du ketchup et de mayonnaise (avec 75 % moins de matière grasse, moitié moins de calories et trois fois plus de protéines), le géant américain des produits laitiers a choisi « l’inverted pouch » du constructeur français Thimonnier. Compressible et facile à utiliser, ce squeeze se distingue du Doypack standard (inventé par le fabricant en 1964) par le fait qu’il peut également tenir debout, en reposant sur le bouchon. De quoi constituer une alternative au traditionnel conditionnement en plastique rigide à bouchon. « Il permet de diminuer la quantité de plastique nécessaire à son élaboration, tout en réduisant celle des déchets une fois le produit consommé », explique-t-on chez Thimonnier.

La machine SF102 Thimonnier installée sur le site Chobani de Twin Falls dans l’Idaho répond à plusieurs impératifs techniques et réglementaires, comme ceux du remplissage et du scellage en ultra propre de ce condiment de type yaourt grec. L’utilisation de poches préformées avec le remplissage par le bouchon offre à l’industriel une grande flexibilité en matière de position du bouchon et de forme du sachet. « Modulaires et compactes, nos modèles SF savent répondre aux besoins des moyennes et hautes cadences en pouvant atteindre jusqu’à 240 sachets par minute. La version ultra propre (par la décontamination de l’embase et du bouchon, la stérilisation du système de dosage et le conditionnement sous air stérile) permet le remplissage de produits laitiers, frais ou pasteurisés avec des durées de conservation allant jusqu’à 60 jours selon les produits », explique-t-on chez Thimonnier. Le constructeur précise d’ailleurs que l’enceinte de conditionnement compacte et accessible est optimisée pour le nettoyage tout en garantissant le contrôle visuel. Présent historiquement sur le marché avec le sachet coussin, pour le lait pasteurisé ou UHT et ses dérivés, c’est désormais avec la gourde que l’entreprise française conquiert les géants de l’industrie laitière.

A l’heure où beaucoup se questionnent quant à l’utilisation de plastique pour leurs emballages souples, cette technologie de remplissage par le bouchon offre aussi la possibilité de facilement substituer un matériau d’ensachage par un autre. Retrouvez-en l’illustration dans notre dossier emballage d’octobre 2019 : « L’ensachage au service du développement durable ».

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois