Emballage

Des crevettes calées en toute sécurité

10 avril 2009 - François Morel

La cale en forme de rosace développée par CGL Pack pour MITI permet une présentation originale des crevettes.

Ce calage est en polypropylène (PP), étant donné que les crevettes sont cuites dans l’emballage. Le couvercle, lui, est en APET mono-matériau, sans PE, et operculé. Une solution qui facilite le recyclage. Une coupelle contenant un sachet de sauce est logé entre l’opercule et la cale.
La réalisation de la cale a été étudiée, techniquement, pour assurer le maintien des crevettes, la disposition en rosace sur la tranche et le clipsage à l’intérieur du couvercle. Cette solution a aussi l’avantage de faciliter le conditionnement par les opérateurs et d’effectuer un remplissage plus rapide.

Un procédé biologique de conservation

Au-delà de l’emballage lui-même, signalons que ce produit est issu d’un procédé de bio-conservation développé par Biocéane en partenariat scientifique avec l’ENITIAA de Nantes et Ifremer. Il a reçu le soutien du Pôle de compétitivité Valorial. L’innovation consiste à utiliser des ferments lactiques sélectionnés pour allonger la durée de conservation . des produits de la mer, en particulier la crevette et le filet de saumon. La date limite de consommation (DLC) passe de 10 à 20 jours. Parmi les autres entreprises partenaires du procédé, citons aussi Marine Harvest, Capitaine Houat, Charly Guennec.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois