Emballage

Des solutions originales pour boire du vin n'importe où

17 mars 2014 - Karine Ermenier

On connaissait le verre de vin operculé proposé dans les espaces snackings et dans le catering aérien notamment. Ce concept d’emballage destiné à consommer du vin de façon nomade en dehors du domicile n’est pourtant pas le seul sur le marché. Récemment, d’autres solutions originales ont été lancées.

Le verre à pied Zipz de PDC Europe est 100 % recyclable.

Lors du salon Cfia 2014 à Rennes, par exemple, la société PDC Europe a présenté une de ses innovations venue des Etats-Unis : le verre à pied Zipz. Elaboré en PET et garanti sans bisphénol A, celui-ci est recouvert d’un sleeve prédécoupé qu’il suffit de dégrafer à la façon d’un zip pour le retirer et avoir accès à un verre à pied pré-rempli de vin rouge ou blanc. Ce concept est déjà commercialisé outre-Atlantique dans les stades et les espaces snacking. Détail important : le manchon et le verre sont 100 % recyclables.

Peu de temps avant, au salon Food Ingredients Europe de Francfort 2013, Innova a mis en vedette sur son espace "Tendances" la société américaine Stack Wines (signifiant « Vins empilés »). Laquelle propose un système particulièrement étonnant consistant en une superposition de quatre verres de vin retenus par un sleeve également manchonné sur machine PDC comme le verre Zipz. Une fois le sleeve retiré grâce à des pré-découpes, les verres de vin sont consommables individuellement. Une technologie de remplissage du vin limitant l’entrée d’oxygène qualifiée de « Vinoware » associée aux verres en PET dotés également d’une barrière à l’oxygène permettent d’offrir 12 à 14 mois de durée de vie aux produits.

Autre solution récente venue d’Italie, cette fois : Oneglass. Il s’agit d’une petite bouteille de vin de 100 ml faite en papier (75 %), polyéthylene (20 %) et aluminium (5 %). Ce packaging recyclable se veut léger, facile à transporter et à ranger de façon à pouvoir se verser un verre de vin en toutes occasions (pour les pique-niques par exemple) sans avoir à ouvrir une bouteille en verre de 75 cl. L’intérieur en aluminium a été étudié pour préserver les qualités organoleptiques des vins rouges et blancs constituant la gamme.

L’offre de packagings adaptés à la consommation nomade de vin ne manque donc pas. La France reste toutefois un peu hermétique à tous ces concepts. Là où les vins operculés sont présents aux rayons snacking, la demande progresse en effet lentement. A croire que boire du vin dans un verre en plastique poserait encore un problème culturel dans l'Hexagone …

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois