Emballages

DS Smith crée un Eco-score circulaire pour évaluer l’impact environnemental des emballages

7 mai 2021 - Karine Ermenier

Pour aider ses clients à comparer les performances environnementales de différentes solutions d’emballages, DS Smith lance un éco-score circulaire. Un outil qui évalue huit critères.

Ajoutez les impératifs réglementaires de réduction des plastiques et de recyclabilité des emballages à la nouvelle exigence du décret 3R de remplacer un emballage existant par une solution ayant une meilleure ACV (Analyse de cycle de vie) et vous obtenez l’impérieuse nécessité du marché à disposer de critères de choix objectifs.

C’est pour y répondre – et sans attendre que le Packscore, le Recyscore ou un autre outil ne se déploie sur le marché – que DS Smith lance son éco-score circulaire. Il s’agit d’un repère permettant de comparer les performances environnementales de différents emballages à l’aune de huit indicateurs : l’optimisation de la supply chain, la recyclabilité, la préservation de la planète, l’empreinte carbone, la source de la matière renouvelable, la matière recyclée, l’utilisation de la matière et la conception adaptée à la réutilisation.

« Avec ce nouvel indicateur, les entreprises ont une vision précise de la manière dont leurs choix d’emballages peuvent réduire leur empreinte environnementale », indique Yann Blanc, directeur commercial, marketing et innovation de DS Smith Packaging France. Nous sommes heureux de mettre notre expertise au service des petites et grandes entreprises pour les accompagner dans leur transition vers un modèle plus durable. »

DS Smith s’appuie sur ses principes de conception circulaire déterminés en collaboration avec la fondation Ellen MacArthur dont le groupe est partenaire à l’échelle mondiale. « Nos 700 concepteurs d’emballages ont été formés à ces principes, qui ont été définis en 2020 pour aider les entreprises à réduire leurs déchets, leur impact sur l’environnement et pour favoriser l’usage de ressources naturelles renouvelables », ajoute-t-il.

"La phase de conception a un impact considérable sur la façon dont les produits - y compris les emballages - sont fabriqués, utilisés et sur ce qu'il en advient après leur utilisation, commente Joe Iles, responsable de la conception circulaire à la fondation Ellen MacArthur. Avec cet outil de mesure, DS Smith a la capacité d'accélérer cette transition en mobilisant sa grande communauté de designers et en conseillant ses clients, dont beaucoup sont des marques mondiales."

Les 5 principes de conception circulaire de DS Smith : 

1. Protéger les marques et les produits : l'emballage protège les produits et toutes les ressources qui y sont investies pour les préserver des dommages physiques (impact, chute et vibration) et des conditions environnementales (chaleur, humidité et poussière). L'emballage protège également les personnes tout au long de la supply chain (ergonomie et facilité de manipulation).

2. Optimiser les matériaux et les structures : utiliser la juste matière permet d'économiser des ressources et de réduire les déchets, y compris lors de la fabrication du carton.

3. Maintenir et récupérer les matériaux : la qualité, la durabilité et la recyclabilité sont essentielles pour que les produits et matériaux d'emballage restent utilisables le plus longtemps possible.

4.Maximiser l'efficacité du cycle d'approvisionnement grâce à une approche globale qui prend en compte chaque étape du processus, de l'optimisation du stockage et de l'entrepôt (économies de coûts et de carbone) aux usines des clients, aux lignes de conditionnement et à l'optimisation de l'ergonomie.

5.Trouver un meilleur moyen d’être circulaire.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois