Emballage

E-commerce: les grandes marques s'engagent dans l'emballage réutilisable avec Loop

28 janvier 2019 - Karine Ermenier

Co-fondateur de Loop, l'enseigne Carrefour distribue des produits à sa marque sur cette plate-forme, avec l'exclusivité sous MDD pour la France. Les produits commercialisés sont ceux qui disposent déjà d'emballages réutilisables ou recyclables de type bouteilles et pots en verre. D'autres marques nationales ont développé des contenants réutilisables spécifiques (voir ci-dessous).

Avant-même que la Feuille de Route sur l’Economie Circulaire ne l’impose en France, la consigne réapparaît à l’échelle internationale à travers le projet de plate-forme e-commerce Loop. Présentée lors du Forum Economique Mondial à Davos le 24 janvier dernier, cette initiative réunit pour l’instant 25 multinationales (Coca-Cola, Mondelez, PepsiCo, Nestlé, Procter&Gamble, Danone, Jacob Douwe Egberts, Lesieur, Cozie, Carrefour, etc.), en partenariat avec le spécialiste du recyclage de déchets TerraCycle.

Emballages consignés, retournés, lavés et réutilisés

La plate-forme Loop livre, dans des cabas pliables et réutilisables, les produits chez le consommateur dans des emballages eux-mêmes réutilisables et consignés. Ils peuvent être en verre (bouteilles Coca-Cola, Evian, Tropicana), en métal (boîtes de biscuits Milka ou de céréales Quaker) ou en plastique mono-matériaux (pour les lessives ou les recharges de savon liquide par exemple). Après usage, un transporteur partenaire vient récupérer les contenants sales à domicile. Ils sont ensuite nettoyés, désinfectés et réutilisés pour une future commande, ou recyclés au bout d’une dizaine d’utilisations. «L’ambition est de réduire les déchets ménagers tout en proposant les produits de consommation les plus populaires et de créer un système d’e-commerce circulaire pratique et accessible à tous les consommateurs», justifie TerraCycle.

Un coût de livraison dégressif

Co-fondateur de Loop, Carrefour a été le premier distributeur à se lancer, suivi de Tesco, qui accompagnera le lancement de Loop outre-Manche fin 2019 : chacun distribuera en exclusivité une sélection de ses produits MDD sur la plate-forme de son pays respectif. Pour la livraison et le recyclage, l’entreprise de logistique et transport UPS et l’entreprise de gestion des ressources Suez, font partie des partenaires. «Pour le transport, la logique de développement durable reste la même. Nous travaillons avec le transporteur partenaire pour que les livraisons s’opèrent de façon optimisée sur des circuits déjà existants, avec, si possible, des véhicules électriques », indique Clémence Bernard-Colombat chez TerraCycle. Le coût de livraison pour le consommateur, lui, diminuera en fonction du nombre de produits commandés, de façon à encourager la massification des commandes.

Des produits à marque Loop pour combler les manquants

Malgré les 25 multinationales partenaires, l’offre de lancement est pour l’instant limitée. « Pour combler les catégories de produits pour lesquelles nous n’avons pas encore de partenaires, nous allons lancer notre marque propre Loop », avance Clémence Bernard-Colombat chez TerraCycle. L’expérience débute en région parisienne et à New-York au premier trimestre 2019, avant d’être étendue à de nouveaux marchés courant 2019 puis 2020. En ville, cette initiative a pour intérêt de gérer le recyclage des déchets d'emballages à la place des foyers pour lesquels le geste de tri peut être compliqué (absence de poubelles jaunes, manque de place pour stocker les emballages, etc.). Les bénéfices environnementaux de Loop seront réellement validés lors du lancement. Une première évaluation de cycle de vie a , semble-t-il , été positive.

Quatre exemples de références lancées sur Loop :

Le groupe Mondelez commence l’expérience avec ses biscuits Milka. « Trois catégories de biscuits vont être conditionnées dans des boîtes en acier inoxydables dans une de nos unités : Milka Cake&Choc, Milka Choco Biscuit et les barres Milka Tender Break. Quatre designs reprenant les personnages des publicités Milka sont disponibles », explique-t-on chez Mondelez.

« Loop est un projet qui colle parfaitement à la stratégie de développement durable du groupe et qui [nous] permet d’aller encore plus loin », a déclaré Marie Saglio, directrice générale de Lesieur. La marque a développé des emballages réutilisables qui allient praticité et design.

Même les glaces ont leur emballage réutilisable, à l'exemple des crèmes glacées Häagen Dazs également partenaires de la plate-forme Loop.

Pour commencer dans la démarche Loop, PepsiCo développe une offre sur ses marques Quaker et Tropicana. Le groupe a créé des conditionnements qui combinent la durabilité et le design esthétique.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois