Papierfleur propose une gamme d’emballages et de cartes sans déchet qui, une fois plantés en terre après utilisation, se transforment en fleurs ou aromates.

Emballages

Et si vous emballiez vos cadeaux dans des fleurs ?

14 novembre 2019 - Karine Ermenier

Papier fleur propose une gamme d’emballages et de cartes sans déchet qui, une fois plantés en terre après utilisation, se transforment en fleurs ou aromates. Une idée qui tombe à pic pour les achats de Noël.

Comment emballer vos futures boîtes de chocolats de Noël ? Et autres cadeaux offerts à l’occasion des fêtes de fin d’année ? En lieu et place du classique emballage en papier, voire même du film en plastique pour les fleurs et plantes par exemple, Papierfleur propose une solution incroyable : des papiers ensemencés de graines de fleurs, d’aromates, de légumes ou de fruits, fabriqués artisanalement. Une fois les cadeaux déballés, le papier peut être planté selon un protocole très simple précisé par la jeune entreprise créée par l’agence Nateva Communication. Biodégradable et compostable, ce papier germe et fleurit. De quoi rendre l’emballage zéro déchets.

Encres écologiques et graines certifiées non OGM

Plusieurs qualités de papiers sont proposées selon les usages. Pour les papiers Premium et Original, les graines sont directement incorporées dans la cuve avant de presser la pâte pour en former des planches de feuilles de papier ensemencé. Pour le papier Plume, plus fin, deux feuilles de cellulose sont collées par de l’amidon et viennent enfermer les graines de fleurs ou d’herbes aromatiques (basilic, ciboulette, persil). Parmi les produits développés par Papierfleur figurent ainsi des papiers et coffrets mais aussi des cartes de vœux, des calendriers, des étiquettes cadeau, des confettis, etc.

« Nous imprimons avec des encres écologiques à base d’eau et nous limitons l’encrage du papier de 40 % à 60 % maximum pour favoriser la germination. Nos graines sont sans OGM.  Le taux de germination de nos papiers a été testé et certifié en laboratoire », garantit l’équipe de Papierfleur qui rappelle que, selon diverses études, le volume de nos poubelles augmente d’au moins 20 % lors des fêtes de fin d’année. Les papiers d’emballages n’y sont pas étrangers.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois