Les exposants du salon allemand Fachpack, qui se tient à Nuremberg du 24 au 26 septembre, mettent largement à l’honneur les emballages « durables », parmi lesquels les emballages en papier-carton.

Emballages

Fachpack met les emballages en papier-carton à l'honneur

23 septembre 2019 - Karine Ermenier

Le salon allemand Fachpack, qui se tient à Nuremberg du 24 au 26 septembre, rassemble plus de 1 600 exposants dans le domaine de l'emballage, du conditionnement, du marquage-codage. Pour répondre aux attentes des industriels de l'alimentaire en matière d'emballages durables, cette édition met largement les emballages en papier-carton à l'honneur.

  • Fachpack 2019

    • Van Genechten présente un emballage hybride en carton operculé, facile à ouvrir et à refermer. « Il permet de réduire jusqu’à 95 % la part de plastique dans l’emballage final », avance le groupe. Le film supérieur peut être facilement enlevé après consommation.

      Van Genechten présente un emballage hybride en carton operculé, facile à ouvrir et à refermer. « Il permet de réduire jusqu’à 95 % la part de plastique dans l’emballage final », avance le groupe. Le film supérieur peut être facilement enlevé après consommation.

    • Sappi présente le Sappi Seal, un papier fonctionnel thermoscellable qui peut remplacer les papiers avec enduit en polyéthylène. « Il utilise jusqu’à 75 % de ressources fossiles en moins que les solutions d’emballage existantes. La production entraîne également une réduction de 48% des émissions de CO2 », avance le fabricant. Barrière à l’humidité, il convient aux emballages primaires et secondaires.

      Sappi présente le Sappi Seal, un papier fonctionnel thermoscellable qui peut remplacer les papiers avec enduit en polyéthylène. « Il utilise jusqu’à 75 % de ressources fossiles en moins que les solutions d’emballage existantes. La production entraîne également une réduction de 48% des émissions de CO2 », avance le fabricant. Barrière à l’humidité, il convient aux emballages primaires et secondaires.

    • PilloPak présente Lock-Well, un concept de barquettes en carton ondulé, avec ou sans compartiments, développé en coopération avec Schut Systems pour les marchés de la bicuiterie/pâtisserie notamment. La découpe, livrée à plat, est formée sans colle sur une machine intégrable sur des lignes de conditionnement existantes.

      PilloPak présente Lock-Well, un concept de barquettes en carton ondulé, avec ou sans compartiments, développé en coopération avec Schut Systems. Lock-Well est une alternative à certaines barquettes en plastique pour les marchés de la bicuiterie/pâtisserie notamment. Le concept se compose d'une formeuse spéciale de barquettes qui peut être intégrée dans une ligne d'emballage existante, et d'une barquette en carton dépliée. Cette ébauche de papier ondulé est transformée rapidement en barquette sans utiliser de colle. Lock-Well peut disposer de plusieurs revêtements, parmi lesquels un revêtement biodégradable, et bénéficier d'une impression personnalisée.

    • Multivac propose son offre d'emballages PaperBoard en papier conditionnables sur ses machines de thermoformage ou d'operculage. Sur cette gamme, le groupe allemand a signé un partenariat avec le Français Virgin Bio Pack pour distribuer ses solutions : Hybric Flat, Hybric Flat 3D (avec rebords) en cartons pelliplaqués et Hybric Tray pour les barquettes thermoformées.

      Multivac propose son offre d'emballages PaperBoard en papier conditionnables sur ses machines de thermoformage ou d'operculage. Sur cette gamme, le groupe allemand a signé un partenariat avec le Français Virgin Bio Pack pour distribuer ses solutions : Hybric Flat, Hybric Flat 3D (avec rebords) en cartons pelliplaqués et Hybric Tray pour les barquettes thermoformées.

    • Les papiers barricote recyclables de Mitsubishi sont des papiers barrière pour packagings. Ils bénéficient de revêtements à base d'eau qui permettent la combinaison de plusieurs barrières contre la migration de vapeur d'eau, de graisse, d'oxygène, d’arômes et d'huile minérale (MOSH / MOAH).

      Les papiers barricote recyclables de Mitsubishi sont des papiers barrière pour packagings. Ils bénéficient de revêtements à base d'eau qui permettent la combinaison de plusieurs barrières contre la migration de vapeur d'eau, de graisse, d'oxygène, d’arômes et d'huile minérale (MOSH / MOAH).

    • Outre le papier standard pour les emballages souples, Koehler présente les dernières avancées de son papier barrière NexPlus. Ce papier est recouvert d’un enduit fonctionnel qui protège les produits du gras, de la vapeur d’eau, des odeurs, de l’oxygène et qui fait également barrière aux huiles minérales (MOSH / MOAH). Ce papier peut être thermosoudable. Le principal avantage de ce papier est qu’il est produit à partir de matières premières renouvelables et qu’il peut être intégré dans la filière de recyclage du papier. Il peut être utilisé pour des soupes et des préparations en poudre, de la farine, du thé, du café et des aliments secs pour animaux. Les grammages varient entre 50 et 100 grammes par mètre carré, en fonction des besoins et de l'application.

      Outre le papier standard pour les emballages souples, Koehler présente les dernières avancées de son papier barrière NexPlus. Ce papier est recouvert d’un enduit fonctionnel qui protège les produits du gras, de la vapeur d’eau, des odeurs, de l’oxygène et qui fait également barrière aux huiles minérales (MOSH / MOAH). Ce papier peut être thermosoudable. Le principal avantage de ce papier est qu’il est produit à partir de matières premières renouvelables et qu’il peut être intégré dans la filière de recyclage du papier. Il peut être utilisé pour des soupes et des préparations en poudre, de la farine, du thé, du café et des aliments secs pour animaux. Les grammages varient entre 50 et 100 grammes par mètre carré, en fonction des besoins et de l'application.

    • Hugo Beck, spécialiste des machines flowpack, présente une nouvelle série de solutions d’emballages papier sous le slogan : « Film ou papier ? Restez flexibles ». La technologie de machine flexible d’Hugo Beck permet désormais aux clients de choisir d’emballer leur produit sous film, dans du papier ou dans un matériau composite. Une simple modification permet d’adapter facilement les machines d’emballages aux nouveaux matériaux. Ainsi, du papier couché ou non couché peut servir à la fabrication de sachets avec deux côtés collés ou cousus et un recouvrement supérieur, ou à trois côtés cousus, sans recouvrement.

      Hugo Beck, spécialiste des machines flowpack, présente une nouvelle série de solutions d’emballages papier sous le slogan : « Film ou papier ? Restez flexibles ». La technologie de machine flexible d’Hugo Beck permet désormais aux clients de choisir d’emballer leur produit sous film, dans du papier ou dans un matériau composite. Une simple modification permet d’adapter facilement les machines d’emballages aux nouveaux matériaux. Ainsi, du papier couché ou non couché peut servir à la fabrication de sachets avec deux côtés collés ou cousus et un recouvrement supérieur, ou à trois côtés cousus, sans recouvrement.

    • En collaboration avec GEA et Roba en tant que moteur de l'innovation et détenteur de brevets, Schur Flexibles présente le FoodTray, un packaging combinant les avantages des technologies de thermoformage (avec mise sous atmosphère modifiée) et ceux du carton ondulé. Sur les thermoformeuses GEA, un système dépile les barquettes en carton et les dépose dans la valisette de formage du sachet souple. Le sachet est ainsi rendu rigide par le carton. Ce concept de FoodTray, déjà lancé il y a plusieurs années, refait surface à l’aulne de la réduction des quantités de plastique dans les emballages.

      En collaboration avec GEA et Roba en tant que moteur de l'innovation et détenteur de brevets, Schur Flexibles présente le FoodTray, un packaging combinant les avantages des technologies de thermoformage (avec mise sous atmosphère modifiée) et ceux du carton ondulé. Sur les thermoformeuses GEA, un système dépile les barquettes en carton et les dépose dans la valisette de formage du sachet souple. Le sachet est ainsi rendu rigide par le carton. Ce concept de FoodTray, déjà lancé il y a plusieurs années, refait surface à l’aulne de la réduction des quantités de plastique dans les emballages.

    • Le spécialiste allemand des étuis et autres boîtes ou étiquettes en carton Edelmann Group présente une solution permettant d’obtenir un étui brillant sans pelliculage.

      Le spécialiste allemand des étuis et autres boîtes ou étiquettes en carton Edelmann Group présente une solution permettant d’obtenir un étui brillant sans pelliculage.

    • Bosch Packaging Technology et BillerudKorsnäs intensifient leur collaboration. En 2016, les deux groupes ont présenté leur première innovation majeure commune, le Sealed Paper Packaging sur une ensacheuse verticale VFFS. Le module ZAP de Bosch permet ainsi de traiter le papier Axello® ZAP mono-matière de BillerudKorsnäs étanche à la poussière. Cette fois, les deux présentent le concept d'emballage Pearl qui permet d'utiliser le matériau FibreForm de BillerudKorsnäs (papier en 3D) sur de petits emballages jetables de type coque de fromage, etc.

Le salon Fachpack ouvre ses portes aujourd’hui à Nuremberg pour une durée de trois jours. Dédié à toute la chaîne de l’emballage (packaging, matériaux, conditionnement, marquage/codage), il réunit 1 600 exposants dans 12 halls et prévoit d’accueillir 45 000 visiteurs du 24 au 26 septembre. Parmi la multitude d’emballages exposés, les solutions « durables » sont largement mises à l’honneur. Parmi elles, les emballages en papier/carton sont à l’honneur. Exemple à travers une sélection de 10 solutions qui seront présentées sur le salon.

 

​​

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois