Après une première version lancée en juin 2019, la société Un Air d’Ici, spécialisée dans la distribution de fruits secs, graines et légumineuses, lance un nouveau design de sachet compostable, toujours développé avec la société israëlienne Tipa. Celui-ci se distingue davantage du plastique transparent précédent, pour mieux marquer sa différence.

Emballages

JusteBio déploie son nouveau sachet compostable au rayon fruits secs

2 mars 2020 - Karine Ermenier

Le leader français de la distribution en vrac et en sachet de fruits secs, graines et légumineuses Un Air d’Ici a développé avec Tipa de nouveaux sachets compostables industriellement sur ses produits à marque JusteBio.

Après une première version lancée en juin 2019, la société Un Air d’Ici, spécialisée dans la distribution de fruits secs, graines et légumineuses, lance un nouveau design de sachet compostable, toujours développé avec la société israëlienne Tipa. Celui-ci se distingue davantage du plastique transparent précédent, pour mieux marquer sa différence. Il joue également avec la présence de fenêtres transparentes de différentes formes pour mettre les produits en situation. Toutes les références pré-emballées JusteBio seront proposées à partir d'avril 2020 – et au fur et à mesure de la production - dans ces nouveaux emballages complexés dotés de propriétés barrières à l'humidité et à l'oxydation. Ces sachets souples concernent cinq gammes : plaisir nature, plaisir gourmand, plaisir fruité, graines et salade, apéro. Les sacs de vrac de 2 à 5 kg sont également commercialisés dans des sacs compostables Tipa. « Bien manger est aussi pleinement compatible avec la préservation de l’environnement et la réduction de l’impact environnemental des emballages, comme pour le développement de la consommation en vrac nous sommes convaincus que l’utilisation de matériaux entièrement compostables pour les produits pré-emballés est la solution d’avenir la plus durable », commente Franck Bonfils, président d’Un Air d’Ici.

 

Toutes les références pré-emballées JusteBio seront proposées à partir d'avril 2020 – et au fur et à mesure de la production - dans ces nouveaux emballages complexés dotés de propriétés barrières à l'humidité et à l'oxydation.

Certifiés compostables industriellement (même le zip), ces sachets posent de nouveau la question de la gestion de leur fin de vie, car les filières de compostage industriel sont encore peu développées en France. D’ailleurs, la loi relative à la lutte contre le gaspillage et pour une économie circulaire prévoit de réserver la dénomination « compostable » aux seuls emballages compostables à domicile. « La fin de vie des emballages doit s’ancrer dans une démarche locale, voire en hyperlocal au fond de son jardin. L’obligation de collecte des biodéchets prévue par la réglementation européenne en 2023 va nécessairement développer les infrastructures de compostage dans les collectivités. Il faut faire reconnaître l’existence d’une filière de compostage en France pour pousser une voie complémentaire à celle du recyclage », nous indique Jean-Pierre Rakoutz, directeur du développement commercial de Tipa en France. « On ne s’oppose pas au recyclage mais notre ambition est différente. Nous voulons lutter contre les micro-plastiques et l’accumulation de plastiques dans la nature », précise-t-il dans notre dossier dédié aux emballages compostables à paraître en mars 2020, intitulé : « Emballages compostables : à éviter ou à adopter ? 5 questions pour se faire une opinion ».

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois