Emballage

L’arrivée du scellage par ultrasons dans les ensacheuses

4 mai 2009 - François Morel

L'ensacheuse verticale Hastamat RM250 présentée au salon CFIA

Les grands fabricants de machines développent des machines de scellage par ultrasons pour le marché des produits frais. Il y a, effectivement, urgence ! Les taux de « sachets fuités » sont, en effet de l’ordre du % sur les salades ou le fromage râpé, et seulement de 1 / 10000ème avec les ultrasons.

L’ensacheuse verticale Hastamat RM 250, présentée au CFIA 2009, est considérée actuellement comme une des machines les plus abouties pour l’exploitation de la technologie de scellage à ultrasons dans le domaine des produits frais. L’avantage de ce type de soudure est de pouvoir assurer un scellage fiable, même lorsque la zone de soudure est contaminée par une particule, de l’humidité ou bien de la graisse. A une fréquence de 20 000 – 30 000 Hz , les impuretés sont « chassées » de la zone de soudure.

L’ensacheuse Hastamat RM250 fonctionne en continu, avec un principe de mâchoires accompagnantes pour la soudure transversale. Cependant, il faut savoir que l’ultrasons n’est pas justifié, de l’avis même des constructeurs, pour tous les produits. La machine d’Hastamat est destinée avant tout à des industriels ayant besoin :
- de cadences élevées : jusqu’à 120 cpm ;
- de niveaux d’étanchéité importants.

Hastamat est un des premiers constructeurs à s'être intéressé à cette technologie (depuis 2002) et à chercher les moyens de l’intégrer, à la place de la soudure thermique. Et ses recherches se poursuivent. Parmi les adaptations, on notera la rigidité du châssis conçu pour éviter la propagation des ondes. Comme autre particularité, citons l’entraînement du film par des courroies sous vide d’air. Cela joue sur le positionnement du film, quand la machine tourne à grande vitesse. C’est donc un facteur important de la fiabilité du niveau d’étanchéité.

Comme autres particularités, signalons le système de commande B et R basé sur un PC industriel. Et la faible hauteur de la machine – à hauteur d’homme- qui facilite l’accès à tous les composants.

Pour en savoir plusLire le dossier « L’ ensachage, proche du zéro défaut » à paraître dans le numéro de mai 2009 du magazine Process Alimentaire.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois