Etude ACV de l’IFEU

La brique carton impacte jusqu’à 60 % moins l’environnement

14 juin 2009 - François Morel

  • La brique carton impacte jusqu’à 60 % moins l’environnement

    • Un étude européenne sur le cycle de vie des conserves métalliques, des bocaux, des briques et des poches plastiques destinés à conditionner les aliments confirme pour la toute première fois que la brique carton permet d’économiser jusqu’à 60% en termes d’émissions de CO2 et de consommation de ressources fossiles.

    • La brique carton , un nouveau type de conditionnement pour la gamme des "liquid foods".

SIG Combibloc, un des leaders mondiaux de la fabrication d’emballages carton, a sollicité l’Institut IFEU d’Heidelberg en Allemagne (Institute for Energy and Environnemental Research) pour analyser et mesurer l’impact environnemental des différents systèmes d’emballage pour aliments ambiants, dans le cadre d’une analyse comparative de cycle de vie (ACV). Cette étude récente couvre, outre les briques carton appertisées, les boîtes de conserves en métal, les bocaux ainsi que les sachets plastiques (la « conserve souple ») ; elle montre que les principaux facteurs explicatifs de l’impact environnemental d’une solution d’emballage pour aliment ambiant (tels que les soupes ou les produits à base de tomate), sont le poids global de l’emballage ainsi que le matériau qui le compose.

Une étude conforme aux normes ISO

L’institut indépendant IFEU figure parmi les instituts de recherche environnementale les plus réputés d’Europe ; il travaille aussi bien pour des ministères, des associations environnementales internationales, la Federal Environmental Agency d’Allemagne et un grand nombre d’autres sociétés. Cette étude a été effectuée en conformité avec les normes internationales ISO pour les analyses de cycle de vie et elle prend en compte la totalité du cycle de vie de l’emballage.

L’ACV a pris en compte l’ensemble des facteurs et des procédés ayant un impact sur l’environnement tout au long du cycle de vie de ces systèmes d’emballage: depuis l’extraction et le traitement des matières premières jusqu’à la fabrication de l’emballage, le transport et la distribution sur les points de vente jusqu’à l’élimination ou le recyclage après utilisation. L’étude a considéré les principales catégories d’impact sur l’environnement liées à la consommation de ressources et aux diverse émissions : la production de CO2 et le changement climatique induit, les émissions de particules, l’eutrophisation et l’acidification des sols et des cours d’eau qui ont été étudiés.

Poids et composition de l’emballage : deux facteurs clés

Les résultats de cette étude révèlent - ou confirment - que les emballages en carton complexe obtiennent les meilleurs résultats sur l’ensemble des catégories d’impact environnemental, à l’exception de la catégorie « utilisation des ressources naturelles ». Les observations les plus frappantes sont les bons résultats obtenus dans les catégories relatives à la consommation de ressources fossiles, l’utilisation d’énergie primaire et à l’émission de CO2. L’analyse démontre que dans la catégorie « consommation de ressources fossiles » et « émissions de CO2 », la brique carton impacte jusqu’à 60% moins l’environnement que le reste des emballages étudiés dans le cadre de cette ACV.

Une approche européenne

En ligne avec la mondialisation de l’industrie agroalimentaire et de la distribution, cette analyse de cycle de vie ne se concentre pas sur un pays en particulier, mais adopte une approche européenne. SIG Combibloc précise que dans cette analyse ont été pris en compte des taux de recyclage moyens Européens. Mais, malgré des taux de recyclage très variables d’un emballage à l’autre, la brique arrive en tête !

Garantie de sérieux, les résultats de cette étude ont été suivis, revus et validés, précise SIG Combibloc, par les docteurs Walter Klöpffer, Hans-Jürgen Garvens et Rolf Frischknecht, experts indépendants de l’emballage et des analyses de cycle de vie. « Les problématiques touchant à la durabilité environnementale et à la protection du climat étant de plus en plus pressantes, les analyses de cycle de vie gagnent également en importance… », remarque le professeur Walter Klöpffer, président du comité d’experts et éditeur en chef de l’International Journal of Life-cycle Assessment.

(source SIG Combibloc )

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois