Les Français achètent des conserves moins souvent, mais en plus grande quantité. Crédit Photo : Adobe Stock.

La conserve, « solidement ancrée dans les habitudes d’achat des Français »

9 mai 2022 - Marion DESPOUYS

La conserve ne connaît pas la crise. Selon une étude réalisée par Kantar pour l’Uppia, la petite boite de métal confirme sa place incontournable dans les habitudes alimentaires des Français.

Après des mois de fréquentation exceptionnelle des magasins liée à la pandémie, le dernier trimestre 2021 a permis de prendre le pouls des dernières tendances de la consommation. Commandée par l’Uppia, l’Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de la conserve appertisée, cette étude porte sur les habitudes d’achat de l’ensemble de l’année 2021. 

En voici la tendance de fond : les Français font moins fréquemment les courses, mais ils les font pour une période plus longue. En résulte en 2021 une baisse de trafic en magasin (- 2,8 % par rapport à 2019), et une augmentation du panier moyen (+ 8,6 % par rapport à 2019). Pour le rayon conserve, cela se traduit par une fréquence d’achat en diminution, mais une stabilité des volumes entre 2019 et 2021, voire en légère augmentation, et un panier moyen qui augmente de 3,1 % en valeur. 

Le drive en progression

« On peut souligner la stabilité de l’ensemble des segments de l’appertisé, ce qui montre que la conserve n’est pas un produit de crise, mais qu’elle est solidement ancrée dans les habitudes d’achat des Français » commente Julien Couaillier, délégué général de l’Uppia. Autre tendance qui s’est installée : l’utilisation du drive qui progresse, notamment pour le rayon conserve, avec une hausse de près de 2 kg par acheteur (14,1 kg en 2021, contre 12,3 kg en 2019).

La stabilité des achats d’aliments appertisés s’explique par les nouvelles priorités des Français concernant leur alimentation. 46 % des personnes interrogées déclarent vouloir limiter le gaspillage alimentaire, et 44 % disent privilégier le fait-maison. De plus, 64,4 % des Français disent aimer cuisiner tous les jours, soit 1,5 point de plus par rapport à septembre 2020.

L’appertisation est un procédé simple : les aliments sont mis en boîte ultra-frais, quelques heures après la récolte ou juste après avoir été cuisinés. La cuisson à 100°C pendant quelques minutes permet de stabiliser dans le temps et à température ambiante la qualité nutritionnelle du contenu. Aucun conservateur n’est ajouté. 

En France, la filière "conserve" mobilise plus de 40 000 personnes. L’Uppia représente l’ensemble de la filière conserve française : producteurs de métal (acier et aluminium), fabricants d’emballages métalliques, industriels de la conserve (légumes, poissons, plats cuisinés, fruits, viandes, foie gras, charcuterie).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois