Emballage

Le secteur papier carton limite la casse grâce à l’agroalimentaire

19 mars 2013 - Rémi Pin

Les professionnels du secteur papier-carton ont présenté leur bilan lors d’une conférence de presse à Paris le 21 février dernier. De gauche à droite : Valérie Puillat, (Group’hygiène), Isabelle Boccon-Gibod (Copacel-Revicap), Marc Sanchez (MIP), Christine-Noëlle Baudin ( Cofepac).

La production des emballages en carton ondulé (aux deux tiers logistiques) ont reculé de 0,8% en 2012, du fait des difficultés de l’industrie manufacturière et de la faiblesse du commerce extérieur français. Le secteur du cartonnage voit sa production globale reculer de -1% en volume. Au niveau de la production française du matériau papier carton d’emballage, les industriels ont autant souffert de la situation négative en France que sur les marchés étrangers, qui représentent plus de 40% de leurs débouchés. Un resserrement de l’offre couplé à une demande moindre des marchés étrangers, qui s’est traduit par un tassement des exportations (-2,3% au global), à l’exception des papiers d’emballages souples qui connaissent à l’inverse un développement marqué hors de France (+9,7%). « Avec la pharmacie (+4,9% en volume), l’agroalimentaire (+1%), qui représente 55% de l’activité du secteur, a tout de même permis aux professionnels du secteur de limiter la casse et de conserver une relative stabilité », analyse Christine-Noëlle Baudin, président de Cofepac (Comité Français de l’emballage Papier Carton).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois