Logo du Conseil national de l'emballage.

Lectures estivales 2/5 : le compostage des emballages

1 août 2022 - Marion DESPOUYS

Envie de profiter de la pause estivale pour lire ? Cette semaine, Process Alimentaire vous propose cinq lectures éclairantes sur des sujets d’actualité dans l’univers de l’emballage. Aujourd’hui, un rapport proposé par le Conseil national de l’emballage sur le compostage.

Le compostage des emballages est dans la ligne de mire du Conseil national de l’emballage (CNE), qui a publié sur son site internet une étude sur le sujet le 4 juillet dernier. 

Qu’est-ce qu’on trouve dans cette publication ?

  • Un lexique des mots associés au compostage,
  • Un rappel de la réglementation et des normes, 
  • Un état des lieux du compostage des déchets en France,
  • Une étude des filières de fin de vie,
  • Des éléments sur l’intérêt agronomique éventuel du compostage,
  • Un rappel des règles de communication pour les consommateurs,

En résumé, le CNE alerte sur le recours au compostage comme une facilité de se débarrasser des déchets, et rappelle que « raisonner uniquement fin de vie en pensant compostage est très insuffisant ». Pour Bruno Siri, délégué général du CNE, « le compostage est une voie de valorisation sobre des déchets organiques à considérer en parallèle des autres stratégies de recyclage mécanique, chimique et biologique/enzymatique existantes ou en développement ». 

Ainsi, pour le CNE, le compostage des déchets d’emballage ne permet pas de reboucler les flux de matière en vue d’installer la circularité de la matière à travers le recyclage ou le réemploi. Les études citées dans le rapport démontrent un intérêt agronomique « très limité » du compostage des emballages, hormis « un intérêt structurant et texturant de certains emballages (bois, carton) ». 

Enfin, le CNE rappelle que la prochaine obligation de tri des biodéchets, prévue pour fin 2023 (environ 30 % de la poubelle) pourrait être une opportunité pour développer des emballages compostables dans le cadre de la gestion de ces biodéchets.  Pour rappel, l’Ademe estime le gisement de biodéchets ménagers à environ 18 milliards de tonnes par an. 

Le rapport « Emballages et compostage » du Conseil national de l'emballage est à lire et à télécharger ici.
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois