Développement durable

Les IAA s’engagent pour l'allègement des emballages

Les IAA se sont engagées à économiser 17 millions de tonnes de matières premières d'ici 2012.

Fruit des travaux du Grenelle de l’environnement, la convention d'engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l'information du consommateur a été signé fin octobre entre le Ministère de l'Écologie et du Développement durable, l'Ania (Association nationale des industries alimentaires), l'Ilec (Institut de liaison et d'études des industries de consommation) et Eco-Emballages. L’objectif commun est d’économiser 17 millions de tonnes de matières premières et de réduire ainsi l’empreinte carbone de tout le secteur de 11 millions de tonnes de CO2 d’ici 2012. Des engagements qui représentent une accélération de 50% à 100% des performances de recyclage et de 100% du bilan énergétique en CO2.

Objectif : 75% des déchets recyclés

Plusieurs fédérations interprofessionnelles, industriels et fournisseurs étaient aussi présents à la signature : l’Afise (Association française des industries de la détergence, de l’entretien et des produits d’hygiène industrielle), le Syndicat des biscuits et gâteaux, la FFS (Fédération française des spiritueux), le Synafap (syndicat national des fabricants de produits traiteurs frais), Pernod Ricard, le groupe Bel, l’Oréal et Coca Cola.

Plusieurs types d’actions prioritaires sont détaillés dans la convention :
- le renforcement de la prévention permettra d’économiser 700 000 tonnes de matières premières en cinq ans ;
- le développement et l’optimisation de la collecte sélective permettra de recycler 3,2 millions de tonnes d’emballage (contre 2 millions actuellement) ;
- l’amélioration de l’information des consommateurs

Eco-actions

Pour inciter les entreprises à mettre en avant leurs initiatives et leurs engagements, Eco-Emballage a lancé depuis l'été dernier de nombreuses actions auprès du grand public pour inciter au recyclage des emballages ménagers. Le premier vecteur de communication reste l'information directe du consommateur sur l'emballage : c'est par exemple le cas de l'opération « Objectif 100% » de sensibilisation au recyclage des bouteilles plastiques coordonnée avec la CSEM (Chambre syndicale des eaux minérales-, et le SES (Syndicat des eaux de sources). La marque BN avait aussi lancé sur ses paquets de biscuit une grande campagne d'information destinée aux jeunes consommateurs et incitant au tri du carton ondulé.

Zoom sur les engagements du Synafap

40 entreprises du secteur des produits traiteurs frais ont co-signé l’engagement de réduire de 8500 tonnes leurs emballages. Engagement ambitieux compte tenu des utilisations nomades ou prêt-à-l’emploi de nombreuses familles de produits alimentaires sur le marché : salades, pizzas, sandwiches, pâtes fraîches, desserts…Parmi les autres signataires de la convention, le groupe Bel s’est engagé à baisser de 5% le poids de ses emballages d’ici 2012, la FFS (fédération française des spiritueux) de 50 000 tonnes et le syndicat des biscuit et gâteaux de 5200 tonnes.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois