Emballage

Les Légumes de France réclament plus de libertés

27 janvier 2016 - K.E.

De gauche à droite, Bertrand Arnault, président de Carton Ondulé de France, Jacques Rouchaussé, président des Producteurs de Légumes de France, Laurent Bergé, responsable dossier emballage à Légumes de France et Olivier de Lagausie, délégué général de SIEL Grow France.

Au dernier salon Sival d'Angers, trois organisations professionnelles ont tenu une conférence de presse commune : Légumes de France, Carton Ondulé de France et le SIEL (Syndicat national des industries de l'emballage léger en bois). Leur intention : présenter les nouveautés en matière d'emballages de fruits et légumes ainsi que les perspectives d'évolution et les projets de recherche. « Car la caisse plastique locative continue à être imposée largement aux producteurs. Les produits contenus sont banalisés, détériorés et leur image est appauvrie », justifie le syndicat Légumes de France qui cherche des alternatives du côté des emballages en carton et en bois. Et qui demande, à travers une charte signée par les trois organisations participantes, à pouvoir choisir librement ses emballages et ses fournisseurs. "Nous revendiquons, avec nos fournisseurs d'emballages, le libre choix du type d'emballage et de matériaux utilisés pour conditionner nos produits. Nous souhaitons que personne ne nous impose l'emballage de nos produits car nous pensons que nous les connaissons mieux que quiconque", avance Jacques Rouchaussé, président des Producteurs de Légumes de France.

« Nous encourageons et favorisons les initiatives qui concourrons à un emballage de qualité qui puisse être un vecteur de communication envers le client, qui facilite la logistique et la chaîne producteur-distributeur et qui favorise la bonne conservation du produit », continue-t-il.

Légumes de France travaille avec ses partenaires sur des solutions autres que la palette intermédiaire lourde, de façon à concilier efficacité logistique et lutte contre les troubles musculo-squelettiques, tout en restant dans des coûts acceptables par la filière.

Label européen pour les plateaux en carton ondulé

Exemple d'initiative : Carton ondulé de France vient de créer un label européen de qualité des plateaux de fruits et légumes : le CFQ (Common Footprint Quality). Certifié par Bureau Véritas, il garantit la qualité du transport et de la conservation des produits et assure également que tous les plateaux sont compatibles entre eux sur les plateformes logistiques malgré leurs provenances variées. « Des bases standardisées et des hauteurs variables permettent de tirer le meilleur parti de l'espace, de sorte que plus de fruits et légumes peuvent être transportsé sur une palette t dans un camion, en utilisant moins de carburant », indique Kareen desbouis chez Carton Ondulé de France. A chaque format standard sont associées différentes hauteurs, applications et charges maximales. Pour chaque couple format/application, le CFQ détermine des exigences de : résistance à la compression mécanique, à la flexion du fond, à la mouille. Trois classes de plateaux CFQ sont identifiées : classe L pour l'exportation longue distance, classe E pour l'exportation moins éloignée et classe D pour le transport domestique ou transfrontalier.

Aptitude du bois au contact alimentaire

Autre initiative présentée lors de cette conférence de presse commune, celle du SIEL Grow France représentant les industries de l'emballage léger en bois. Le syndicat a développé deux démarches en 2015 : la finalisation d'Emabois qui clôture quatre années d'études sur l'aptitude du bois à être au contact des aliments. « Cela démontre les rôles antimicrobien protecteur et hygroscopique du bois », indique Michel Blanchet, président du SIEL. L'autre démarche a consisté à accompagner la grande distribution dans le recyclage du bois d'emballage, dans une démarche plus large d'économie circulaire.

Process Alimentaire - Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Événement organisé par Process Alimentaire
Date: mardi 12 octobre 2021
Lieu : Roazhon Park de Rennes.
Le thème de cette 3e édition :
l'innovation au service du juste emballage

Inscription en ligne