Emballage

Les tunnels de pasteurisation en continu étendent les DLC des produits emballés

20 avril 2010 - François Morel

Les tunnels de pasteurisation de type modulaire Hoegger sont constitués de deux étages : une zone de chauffage en haut, et une zone de refroidissement en bas. Les emballages circulent sur des paniers à balancelles. Crédit : Hoegger

La société suisse Hoegger fabrique depuis vingt ans des équipements pour l’agroalimentaire. Elle a mis au point un tunnel de pasteurisation à double étage pour les produits emballés : des produits à base de viande (jambon, saucisses, rillettes, pâtés), des pâtes alimentaires, des légumes sous vide, des plats cuisinés, des produits laitiers, etc. Le but est d’atteindre des DLC maximales. Ces appareils compacts sont de construction modulaire. Ils sont divisés en deux étages : partie chaude en haut et partie froide en bas.

Dans la zone de chauffage, le produit est exposé à un ruissellement – intense- d’eau chaude. Celle-ci est chauffée à partir du circuit vapeur sèche de l’usine. Le dispositif à paniers utilisé pour le transport des produits permet au fond des emballages de tremper dans un bain d’eau. La zone de refroidissement intensif fonctionne sur le même principe que la partie chaude. Les produits sont soumis à un ruissellement avec de l’eau à près de 0°C , et à contre courant. Un échangeur eau glycolée / eau de circulation est généralement utilisé. Lles emballages pasteurisés sont ensuite séchés par une forte soufflerie.

Système de transport à balancelles

Principe de fonctionnement du tunnel de pasteurisation.

Les emballages suivent un circuit fermé en continu. Le mode de déplacement horizontal et vertical ( circuit en serpentin) est assuré par un système (breveté) à balancelles. Hoegger fait appel à des paniers normalisés en acier inoxydable. Un code à l’extérieur des paniers permet une identification après traitement, et la séparation des produits. Le transfert entre l’ensacheuse, ou thermoformeuse, et le tapis d’alimentation du tunnel peut être robotisé. La station de chargement et de déchargement automatique permet de maintenir un formatage des produits.

Une programmation en usine

Avant même la construction des appareils de type modulaire, des tests sont effectués sur pilote à l’usine Hoegger. Ce qui permet de déterminer les valeurs de pasteurisation et d’établir les programmes de l’utilisateur. Les températures critiques du traitement dans le tunnel sont contrôlées. De même le temps de passage dans les zones de traitement thermique est surveillé.
La construction du tunnel permet l’installation des rampes NEP et un lavage automatique.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois