Emballage

Machine d’expédition. Une ligne compacte d’encaissage combiné au palettiseur

9 novembre 2008 - François Morel

La nouvelle encaisseuse, « combinée », SD58 est dotée d'un nouveau manipulateur cartésien 3 axes et d’un robot multi-axes.

Dans ce « Combi », présenté la semaine prochaine au salon de l’Emballage à Paris, les services R&D et bureau d’études du constructeur ont recherché à diminuer au maximum l’encombrement au sol ; sans rien perdre des performances, en termes de cadences et de flexibilité. Pour développer la nouvelle encaisseuse, « combinée », SD58, verticale, à manipulateur « pick & place », effectuant toutes les opérations ( regroupement, formage, encaissage, fermeture caisse), Cermex a travaillé selon la décomposition fonctionnelle et modulaire de la machine, afin de la re-développer, en imbriquant module par module.

Des fonctionnalités repensées

Ainsi le module d’extraction-formage de caisses à rabats a été entièrement re-conçu selon un principe d’entraînement proche du « pas de pèlerin ». Les manipulateurs d’encaissage peuvent être adaptés sur la SD58, en fonction des besoins. La machine peut être dotée du nouveau manipulateur cartésien, 3 axes, Cermex, comme d’un robot multi-axes d’une autre marque. La version présentée au salon sera équipée d’un robot 6 axes Staübli.
Autre évolution intéressante, il est possible d’intégrer sur l’encaisseuse des fonctions de contrôle qualité, notamment un contrôle par vision de la présence des bouchons sur les emballages, juste avant encaissage, ou du bon remplissage de l’emballage secondaire, après encaissage.

Le module compact de palettisation P5

Même objectif de réduction d’encombrement, aussi bien au sol que vertical, pour le palettiseur « combiné ». Il s’agit de la nouvelle gamme P5, qui se distingue par la conception originale du bâti, son mât télescopique de palettisation et sa gestion des entrées / sorties de palettes. La configuration du bâti (principe de ceinture autour des quatre poteaux verticaux ) procure une large enveloppe de travail, adaptée aux « cubes palettes ». La nouvelle gamme de « petits palettiseurs » P5 a aussi l’avantage de permettre un accès de plein-pied à l’opérateur, du fait de l’absence de bâti au niveau du sol. Le manipulateur servomotorisée rend possible la palettisation des produits à quelque endroit que ce soit : déplacements horizontaux (x, y), vertical, et rotation (270°). L’encombrement vertical a été solutionné grâce à ce manipulateur composé d’un mât télescopique. Les 4 tronçons coulissent les uns à l’intérieur des autres, par gravité et assistance motorisée. Autrement dit, tout en conservant une cinématique dite cartésienne (3 axes + rotation), Cermex s’est affranchi de l’excroissance supérieure de l’entraînement de mâts, rencontrée habituellement.

Cette compacité n’empêche pas d’intégrer des fonctions techniques complémentaires telles qu’une étiqueteuse en entrée de caisses et un basculeur de caisses. Cette dernière fonctionnalité offre un avantage supplémentaire dans le cas d’une version « monobloc » encaissage – palettisation.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois