Emballage

Manutention. Le transport des palettes d’une main

30 novembre 2010 - François Morel

Démonstration du Denirug au salon de l’Emballage. Grâce à la résistance des rouleaux et leur faible écartement, le système possède une charge admissible très élevée.

Le convoyage des palettes se fait, ordinairement, sur des transporteurs à rouleaux en circuit fixe ou par chariots sur les longues distances. Avec le système Denirug présenté par Denipro au salon de l’Emballage, la semaine dernière à Paris, les charges lourdes peuvent être déplacées « d’une main », sur deux rails de convoyage placés au sol, ou bien intégrés dans un bâtis.

Rouleaux à guidage circulaire

Comme les guidages linéaires, les supports Denirug fonctionnent avec des rouleaux sans axe à guidage circulaire (anneau). La solution consiste en fait dans un double tapis. Permettant de transformer, ainsi, le frottement, fortement consommateur d’énergie, en roulement, entre la bande et le déport.

Le système qui se compose de paliers à rouleaux, prêts au montage, peut être placé en ligne fixe ou bien être mobile grâce à sa structure modulaire. C’est ainsi qu’il peut servir pour les rentrées de palettes dans les camions, au quai d’expédition.

Les + vus par le constructeur :
- fonctionnement sans entretien,
- vitesse de transport accrue,
- réduction du nombre de points de transfert et de stations d’entraînement,
- très faibles angles d’inclinaison pour les transporteurs de charges lourdes.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois