Le nouvel emballage en carton de fromages frais en portions développé par Savencia et l'agence de design Register est actuellement en test en Allemagne et en Belgique, dans des emballages secondaires différents. Son objectif : permettre à ces emballages individuels d'e^tre recyclables tout en améliorant l'expérience consommateurs.

Emballages

Savencia défie la Vache qui Rit avec un emballage recyclable en carton

9 juillet 2019 - Karine Ermenier

Le concurrent de Bel teste un nouvel emballage de fromage fondu en portion en Belgique et en Allemagne. Il n’est plus en aluminium mais en carton. Et se décline en plusieurs étuis également innovants imaginés pour Savencia par le designer Karim El Ghouyel de l’agence Register.

 

La révolution vient de Belgique et d’Allemagne. C’est, en effet, dans ces deux pays que le groupe Savencia commence à tester un tout nouvel emballage de fromage fondu totalement recyclable, sur sa marque Milkana. Contrairement à l’emballage actuel qui est en aluminium à la façon de la fameuse Vache qui Rit de son concurrent Bel, ce packaging inédit est en carton.

« Devenu aujourd’hui un code standard du marché, l’emballage en aluminium n’avait jusqu’alors jamais été contesté. Seulement, tout comme les capsules de café, les portions en aluminium ne sont pas recyclables. Or, avec 10 millions de portions vendues dans le monde chaque jour, uniquement sur La Vache qui Rit, et à raison de 0,25 g d’aluminium par portion, cela représente 900 tonnes de déchets non recyclables par an », avance l’agence Register qui a développé l’emballage via son designer Karim El Ghouyel, directeur volume et innovation de l’agence.

 

Ce projet aura nécessité neuf années de développement ! Le challenge technique relevé par les équipes R&D de Savencia ayant consisté à utiliser du carton issu de forêts gérées durablement (FSC) tout en offrant la même expérience consommateur qu’auparavant :

- même quantité de fromage fondu dans la portions

- même facilité à détacher le fromage de son emballage

- même facilité d’ouverture avec le système de languette.

Quatre brevets ont été déposés pour protéger cette innovation qui offre, qui plus est, des avantages : une plus grande résistance aux chocs (meilleure protection du produit), la possibilité de déguster le fromage sans se salir les doigts et l’opportunité de vendre la portion à l’unité sans le pack de regroupement.

Côté étui, justement, l’innovation a aussi été poussée à son paroxysme pour aboutir au développement de boîtes triangulaires de divers volumes (contenant 2 à 5 portions) ou octogonales, tous deux inédits au rayon fromages. « Cela permet à la fois d’émerger en linéaires et d’optimiser les coûts de production grâce aux économies de matériaux (16 % de carton en moins par rapport à une boîte ronde) et de colle ainsi qu’au procédé de pliage carton simplifié », poursuit l’agence.

 

Retrouvez toutes les informations relatives à cet emballage dans Process Alimentaire de septembre 2019.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois