Emballage

SIAL 2014 : les emballages qu'il fallait voir

27 octobre 2014 - Karine Ermenier

  • SIAL : les emballages qu'il fallait voir

    • Les lecteurs assidus de Process Alimentaire auront reconnu une nouveauté présentée dans notre numéro de septembre 2014. Ces dosettes de poudres nomades imaginées par Candia sont à glisser dans le sac à langer ou le sac à main. Deux dosettes suffisent à reconstituer un biberon de 210 ml ou de 240 ml selon l’âge de l’enfant. Il s'agit d'une première pour ce marché.

    • Teisseire arrive sur le marché des "réenchanteurs d'eau", ces fameux Liquid Water Enhancers venus des Etats-Unis. Routin en a récemment développé un pour le distributeur de confiseries nomades Solinest : le flacon Ouiz. Cette fois, Teisseire aborde le marché des sirops avec ce flacon dont la technicité se situe surtout dans le bouchon à valve qui permet de distribuer le sirop sans qu'il ne coule.

    • Le biscuitier de la région de Poitiers Goulibeur a imaginé trois formats d'étuis verticaux à biscuits sucrés. Une vraie originalité sur ce marché qui lui permet, en outre, d'allonger la DLC de ses produits.

    • Le sachet doypack était la star de ce dernier SIAL. Particulièrement collante, la crème de marron en est un des meilleurs ambassadeurs.

    • Ce fabricant de chocolats et de glaces belge a emballé ses glaces premium dans un bac en polystyrène, donnant l'illusion du produit maison. La glace ne se trouve pas en contact direct puisque ce bac renferme un autre bac en plastique operculé. Original et esthétique, mais pas forcément écologique ...

    • Dans l'esprit des Twists qui ont obtenu le SIAL d'Or 2014 (voir article détaillé dans Process Alimentaire d'octobre 2014), la société Thaï Union propose des plats préparés en cups avec sauce séparée dans le couvercle. Objectif : garantir une meilleure conservation des deux parties et un meilleur goût final.

    • Cette boisson aux lychees comprend des billes de lychee en suspension. Pour les aspirer, le britannique Kmera a imaginé une large paille glissée à l'intérieur du sleeve de façon à ce qu'elle ne se détache pas de la bouteille.

    • Le roi brésilien du poulet, Sadia, a présenté son nouveau conditionnement sur le SIAL : un poulet congelé emballé en sachet de cuisson et prêt à passer au four sans décongélation. Sur le salon, le poulet de Loué était également proposé dans son nouveau sac de cuisson, déjà assaisonné. La référence vient juste d'être lancée sur le marché par LDC.

    • Quick Milk proposait déjà des pailles contenant des petites billes permettant d'aromatiser puis de boire un lait chaud au chocolat, à la vanille ou à la fraise. Cette fois, l'entreprise britannique propose une sucette en chocolat à tremper dans un verre de lait chaud. Le bâton fait office de paille une fois le chocolat fondu. Le tout est emballé individuellement dans un étui en carton en forme de pyramide.

    • Val d'Orbieu, via sa filiale Inno'vo lance un vin de cuisine en doypack avec bouchon. Celui-ci est déjà commercialisé depuis la fin d'année dernière chez Casino notamment. Il permet de renouveler et surtout de rajeunir l'offre de ce rayon à l'heure où les émissions de cuisine redonnent envie de fait-maison.

    • On connaissait les P'tits Louis au rayon fromages. Voilà désormais des produits à base de poisson emballés dans leur coque idoine et regroupé dans un filet façon Babybel. Les enfants apprécieront ...

    • Filiale de Gastronome, le volailler Bodin monte en gamme avec sa poulette de caractère haut-de-gamme, emballée dans un filet noir façon bas résilles. Cette volaille issues de plusieurs souches de volailles rustiques au plumage noir et au développement lent se destine aux plus grandes tables.

    • Darégal a présenté des innovations sur tous les plans sur ce SIAL 2014. Parmi elles, ces huiles naturellement parfumées par infusion de plantes, conditionnées dans un spray permettant de les diffuser directement sur les produits.

    • L'huile aura décidément été source d"innovations sur ce SIAL. En témoigne ce mélange d'huiles de La Tourangelle conditionné dans un bidon métallique.

    • Process Alimentaire a présenté cette solution en juin dernier dans son dossier spécial emballages baby-food. Cette gourde Good Goût sur laquelle vient se clipser une cuiller est particulièrement adaptée aux jeunes enfants qui n'arriveraient pas à aspirer la compote par l'embout habituel.

Les emballages font de plus en plus partie intégrante des concepts produits.

Difficile de résumer les innovations packaging du SIAL 2014 en quelques diapos tant les nouveautés et les tendances étaient nombreuses. Plusieurs grandes orientations se démarquent néanmoins comme la montée en puissance des doypacks sur tous les marchés, le développement d'emballages individualisés (même dans la farine et le lait infantile) ou encore la déferlante d'emballages tous plus pratiques les uns que les autres : faciles à ouvrir, à refermer, à porter, à compartimenter, à réchauffer et même ... à jeter et recycler. La fonctionnalité mais aussi l'esthétisme des emballages gagnent clairement du terrain. Comme en témoigne la sélection en images de Process Alimentaire.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois