Emballage

Tetra Pak vise 100% de recyclage des briques carton

23 novembre 2010 - Rémi Pin

43% des briques alimentaires ont été collectées en 2009, l’objectif est de 50% en 2012. Ici, les emballages compressés issus des centres de tri arrivant chez le papetier Lucart.

Alors que se tient la semaine européenne de réduction des déchets jusqu'au 28 novembre, Tetra Pak dresse le bilan du recyclage des briques alimentaires. L’entreprise espère améliorer le geste de tri des Français et vise 100% de recyclage de ses emballages collectés à fin 2011.
La collecte des briques alimentaires en France est encore bien en deçà de celle de ses voisins européens : 43% de briques ont été collectées en France en 2009, contre 65% en Allemagne, ou 75% en Belgique.

Faire bouger les mentalités

Cette année, Tetra Pak a lancé sa propre campagne de communication dans plusieurs grandes villes de France, soutenue par le WWF. « Il faut faire bouger les mentalités, beaucoup de gens pensent encore que la brique n’est pas recyclable et n’ont pas le réflexe du geste de tri. Nous fixons l’objectif de 50% de briques collectées en 2012 », annonce Patrick de Noray, le directeur environnement de Tetra Pak France. Le groupe attend aussi un «accompagnement» d’Eco-Emballages, qui devra atteindre 75% d’emballages ménagers recyclés en 2012. « Les briques peuvent apporter plusieurs milliers de tonnes précieuses pour atteindre cet objectif », estime Patrick de Noray.
L’autre cheval de bataille de Tetra Pak sera d’optimiser la valorisation des briques collectées. Si le carton, qui représente 73% du poids de l’emballage, se recycle depuis longtemps, « le complexe polyéthylène et aluminium (PE-alu) présente encore quelques obstacles pour assurer la recyclabilité totale de la brique », admet Patrick de Noray.

Les recycleurs montent en puissance

En 2009, les papetiers européens ont récupéré 25 000 tonnes de pulpe de carton issues des 36 000 tonnes de briques collectées. Le complexe PE-alu a une valorisation beaucoup plus faible, avec 3 000 tonnes recyclées cette année, soit un tiers du gisement. « Le recyclage de tous les composants de la brique devrait beaucoup évoluer dans les douze prochains mois, explique Patrick de Noray. L’arrivée de nouveaux recycleurs, et le développement de ceux déjà présents va permettre de mieux exploiter le gisement ». En 2011, trois sites se chargeront du recyclage du carton et du complexe PE-alu des briques alimentaires collectées en France : Traidib, une PME située près de Nevers, le papetier italien Cartiera Lucchese sur son site de Laval-sur-Vologne (88), et Stora Enso, un autre papetier basé à Barcelone. A la fin de l’année prochaine, Tetra Pak assure que 100% des briques alimentaires collectées en France seront recyclées.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois