Emballages

Unilever prévoit de réduire de moitié son utilisation de plastique vierge en cinq ans

7 octobre 2019 - Karine Ermenier

Le groupe Unilever, propriétaire de marques telles que Dove, Ben & Jerry's, Lipton et Omo a annoncé de nouveaux engagements visant la réduction de ses déchets plastiques et la création d'une économie circulaire pour les plastiques. L'entreprise a confirmé que d'ici à 2025, elle souhaitait :

réduire de moitié son utilisation de plastique vierge en réduisant de plus de 100 000 tonnes son utilisation d'emballages plastiques. Et ce, en accélérant en parallèle son utilisation de plastique recyclé. L’entreprise investit également dans des emballages à usages multiples (réutilisables et/ou rechargeables), des solutions « sans plastique » et réduit la quantité de plastique dans les emballages existants (concentration). Par ailleurs, Unilever s'engage à parvenir à une empreinte d'emballages en plastique vierge inférieure à 350 000 tonnes d'ici 2025.

contribuer à la collecte et au recyclage de plus d'emballages plastiques qu'elle n'en vend. L'engagement d'Unilever exigera de l'entreprise qu'elle participe à la collecte et à la transformation d'environ 600 000 tonnes de plastique par an d'ici 2025. Cet objectif sera atteint grâce à des investissements et à des partenariats visant l'amélioration d'infrastructures de gestion des déchets dans plusieurs des pays dans lesquels Unilever est présente.

 

« Nous ne pouvons éliminer les déchets plastiques qu'en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle du plastique, indique Alan Jope, p-dg de Unilever. Nous avons signé avec le gouvernement français le Pacte national sur les emballages plastiques qui nous engage à atteindre 100 % d’emballages plastiques réutilisables, recyclables ou compostables d’ici 2025. Et à intégrer 25 % de plastique recyclé dans nos emballages. » En hygiène-beauté, (Love beauty and Planet, Timotéi, Monsavon, Dove, etc..) 100% de ses emballages sont d’ores et déjà recyclables et plus de 50% sont faits à partir de plastique recyclé. Dans les condiments, tous ses emballages seront recyclables d’ici 2022. « Nos briques de soupe le sont déjà, tout comme les packs de thé auxquels nous enlevons le sachet en plastique. Nous lançons aussi des soupes en bocaux de verre.»

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois