Emballage

Videojet se passe de tampon pour appliquer les étiquettes

10 avril 2015 - Karine Ermenier

La technologie Direct Apply de Videojet permet de charger et d'imprimer les étiquettes directement sur l'emballage en mouvement.

Videojet a baptisé sa technologie Direct Apply. Celle-ci équipe la Videojet 9550 et lui permet désormais de charger et d'imprimer les étiquettes directement sur l'emballage en mouvement. Plus besoin d'applicateur mécanique télescopique ou par soufflage pour déposer l'étiquette. Direct Apply évite donc les besoins en maintenance ou les temps d'arrêts liés à l'entretien des applicateurs.

"Les systèmes traditionnels reposent sur le positionnement précis et opportun de l'étiquette par le bloc d'impression sur un tampon applicateur, indique-t-on chez Videojet. L'ensemble de ce processus mécanique est souvent à l'origine des pannes qui provoquent les temps d'arrêt. Pour éviter ces derniers, plusieurs réglages sont généralement nécessaires pour configurer les applicateurs. Mais cela oblige les opérateurs à gérer des opérations de maintenance fastidieuses au détriment de leurs tâches de production."

Pour fonctionner, le Direct Apply nécessite que les emballages soient guidés de la ligne centrale du convoyeur vers le rail latéral adjacent au système d'impression-pose Videojet 9550. "Lorsque les emballages quittent la ligne centrale du convoyeur, le kit de manutention d'emballages Videojet met à disposition deux rails de guidage simples et réglables. Ils sont à installer juste avant le système d'impression-pose afin de guider les emballages vers le rail latéral du convoyeur."

Parmi les avantages d'une telle technologie figurent :

  • la vitesse et le rendement : en rendant inutile la présence d'un applicateur, les opérateurs peuvent accélérer et varier la cadence de la ligne de production selon les besoins pour la faire fonctionner à une vitesse linéaire comprise entre 40 mm/s et 500 mm/s.

  • la réduction de l'espacement entre emballages : ce système travaille à plus grande vitesse et permet donc de réduire l'espacement des emballages à marquer. "Les fabricants peuvent apposer correctement des étiquettes à code-barres GS1 classiques de 10x15 cm à une cadence pouvant aller jusqu'à 150 emballages par minute", précise Videojet.

  • l'étiquetage correct : le Direct Apply élimine le risque de télescopage d'étiquettes. "Il permet ainsi de ne jamais rater une étiquette, même après des remises en production", avance Videojet.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription