33 % des entreprises règlent encore leurs factures à plus de 60 jours

Malgré la Loi de Modernisation de l’Economie (LME) qui fixe le délai de paiement de factures à 45 jours nets (loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation, article 123), 33 % des entreprises règlent encore leurs factures ou sont réglées à plus de 60 jours en France. Tandis que 32 % seulement, et même 22,5 % des PME, respectent la date d’échéance. Contre 41 % en moyenne en Europe.

Quatre organisations distinguées par le « Prix des délais de paiement »

Pour faire la lumière sur le sujet et encourager les entreprises à s’améliorer ou se distinguer, le « Prix des délais de paiement » a été organisé pour la première fois en 2014 sous le haut patronage de Michel Sapin et d’Arnaud Montebourg. La remise du prix s’est tenue au ministère de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique le 2 juin dernier. Quatre organisations ont été récompensées par Pierre Pelouzet, médiateur national des relations inter-entreprises et Jean-Lou Blachier, médiateur national des marchés publics : Sealock (prix PME), GDF Suez (prix grande entreprise), le conseil général de Vendée (prix territoire) et l’INRA (prix organisme public). Sealock est un des pincipaux fabricants français indépendants de colles industrielles pour, entre autres, l’étiquetage, le conditionnement et l’emballage. « Nous avons défendu la Loi de Modernisation de l’économie et nous proposons que les délais de règlement soient réduits à 30 jours dans toute l’Europe, a déclaré le dirigeant de Sealock, Jean-Marc Barki. Ce qui permettra de ne plus avoir à nous retrouver en concurrence avec des fournisseurs qui prennent des marchés grâce aux délais de paiement accordés. »

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois