Avec Costa d’Oro, Avril devient le numéro 3 mondial de l’huile d’olive

18 mai 2018 - Pierre Christen

Le groupe Avril, détenteurs des marques d’huiles Lesieur et Puget, a annoncé un accord avec les familles Sabatini et Santirosi pour l’acquisition de la marque italienne d’huile d’olive Costa d’Oro. Une opération qui donne l’opportunité au groupe français de se développer substantiellement à l’international, qui pèse actuellement un tiers de ses ventes. L'alliance s’appuie aussi sur la participation du groupe Castel, acteur clef des vins, bières et boissons gazeuses en France et à l’international, qui renforce un partenariat historique déjà noué autour de la structuration des filières oléagineuses africaines.

Représentant 12 milliards d’euros en 2017, le marché mondial de l’huile d’olive affiche en effet de belles perspectives. Il devrait atteindre un total de 17 milliards d’euros en 2025 porté par la hausse de la demande en Amérique du Nord et en Chine et par l’intérêt grandissant des consommateurs pour des huiles de qualité associées au régime méditerranéen. En la matière, l’huile d’olive italienne fait figure de référence à l’échelle mondiale.

Se développer à l'international

L’objectif clairement affiché par Avril est d’accélérer la croissance de Costa d’Oro en Italie d’abord, où la marque a intégré récemment le trio de tête, mais surtout à l’international, qui représente déjà la moitié de ses ventes. « Tous les atouts sont réunis pour faire de Costa d’Oro une grande marque italienne d’huile d’olive au niveau mondial », souligne Olivier Delamea, directeur général du domaine Huiles & Condiments du groupe Avril.

Des synergies en termes de qualité et d’innovation sont à l’ordre du jour. Notamment grâce au futur centre de recherche, innovation et développement (huiles et sauces), dans lequel Lesieur investit 2 millions d’euros à Coudekerque.

Le numéro 3 mondial de l’huile d’olive

Avec cette opération, le groupe Avril devient le numéro 3 mondial de l’huile d’olive de marque. Il va pouvoir rivaliser avec l’Espagnol Deoleo, numéro un mondial (10,5 % du marché, selon Euromonitor), qui porte notamment la marque Bertolli, très présente aux États-Unis. L'embouteilleur et transformateur d'huile d'olive vient d’ailleurs d’annoncer un investissement de 50 millions d’euros, destiné principalement à soutenir son développement à l’international.

Le conglomérat chinois Bright Food occupe quant à lui la seconde position mondiale. En 2014, il a fait l’acquisition de l’Italien Salov, dont la marque Filippo Berio est très présente aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois