Cofigeo compense les pertes de William Saurin

19 novembre 2019 - Pierre Christen

Le groupe Cofigeo annonce une augmentation de capital de 6 millions d’euros pour William Saurin Production

Avec des pertes cumulées à hauteur de 4,6 millions d’euros sur les exercices 2017 et 2018, William Saurin a traversé une période particulièrement délicate depuis la révélation fin 2016 des comptes arrangés sous l’ère Monique Piffaut et la cession en 2018 au groupe Cofigeo (Raynal & Roquelaure, Panzani, Zapetti, Garbit). « Grâce à l’engagement de tous, la perte a été divisée par deux entre 2017 et 2018 », affirme Mathieu Thomazeau, président du groupe spécialisé dans les plats cuisinés appertisés, les légumes cuisinés et les sauces.

Le retour d’une dynamique positive

Avec à la clef un renforcement des capitaux propres de 6 millions d’euros. « Cette augmentation de capital était un effort nécessaire, significatif et planifié », précise le dirigeant.

Malgré l’impact de la crise du porc en Chine les cours de la matière première porcine, il reste confiant dans l’avenir. « William Saurin se remet désormais dans une dynamique positive », commente-t-il.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois