Cours des oeufs standards : + 28 % en quatre mois

La situation excédentaire, qui avait permis au marché français des œufs de trouver un nouvel équilibre, quels que soient les modes de production (standard, Plein Air et bio) est terminée. Suite à un accroissement de la demande, le marché de l’œuf est devenu très tendu. La cotation des œufs standards a augmenté de 28 % sur les quatre derniers mois. C’est la conséquence de l’épizootie de grippe aviaire qui a décimé plus de 11 % du cheptel aux Etats-Unis, soit 40 millions de poules pondeuses.

Selon le SNIPO (Syndicat national des industriels et professionnels de l’œuf), « les baisses tarifaires consenties précédemment aux clients d’œufs et d’ovoproduits ne sont plus tenables ». Ses adhérents demandent des hausses tarifaires afin de s’adapter à la conjoncture haussière.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois