Fleury Michon perd 8,8 millions d’euros sur le premier semestre 2019

16 septembre 2019 - Karine Ermenier

Au 1er semestre 2019, le groupe Fleury Michon a enregistré un chiffre d’affaires de 348,8 M€, en retrait de 2,7 % par rapport à l’année précédente sur son périmètre consolidé (qui affichait 358,4 M€). Ce périmètre n’intègre pas les joint-ventures PFI en Italie et Platos Tradicionales en Espagne.

Le résultat opérationnel courant du 1er semestre 2019 est de - 5,3 M€ et le résultat opérationnel de - 5,7 M€, pour un résultat net en recul de – 8,8 M€ sur les six premiers mois de l’année. Soit une marge nette de – 2,5 % alors qu’elle était de + 1,8 % à la même période en 2018.

Le virus informatique a eu un impact fort

« Les résultats du 1er semestre 2019 sont décevants, principalement en raison d’une forte hausse des cours de viande porcine, répercussion du rétrécissement de l’offre mondiale consécutive à l’épidémie de peste porcine, analyse Régis Lebrun, directeur général de Fleury Michon. En raison des temps de concertation avec la distribution, la répercussion de cette hausse dans les tarifs produira ses effets essentiellement sur le second semestre 2019. »

A cet effet cours terme, s’ajoute l’impact d’une activité ralentie dans un contexte de consommation atone sur le marché de la charcuterie. Le virus informatique subi par Fleury Michon au deuxième trimestre, qui s’est traduit par trois jours d’arrêt de livraisons, a également eu un impact fort sur l’activité du pôle GMS libre-service France (85,1% de l’activité) qui enregistre un recul de 2,8%.

Prises de participation dans les produits végétaux et le catering

Mais du côté des marchés, le groupe se montre un peu plus optimiste pour le second semestre. « L’activité est prévue en croissance, confirme-t-il. Elle bénéficiera du travail de rénovation de l’offre et d’innovations, illustré par le succès confirmé des charcuteries Zéro Nitrite et des plats cuisinés Jars, deux gammes classées parmi les 12 meilleures innovations du semestre par une société d’études indépendante. Par ailleurs, sur le périmètre consolidé, le Pôle International renoue avec la rentabilité, suite à la réorientation de Fleury Michon Amérique vers le catering aérien. »

 En juin et juillet 2019, le groupe a aussi accéléré sa diversification avec les prises de participation auprès de Frais Emincés en France et de Marfo Food Group BV aux Pays-Bas. Ce dernier renforce un nouveau pilier d’activité pour Fleury Michon, celui du catering aérien « avec un potentiel important de croissance rentable.»

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois