Fonterra : fin de l’alerte

L’alerte du gouvernement néo-zélandais et de Fonterra lancée le 2 août dernier pour une possible contamination bactériologique au Clostridium botulinum de lots de protéines de lactosérum a été levée hier. Le Ministère des Industries Primaires néo-zélandais (MPI) ayant conclu, après plusieurs semaines de tests, à l’absence de Clostridium botulinum dans tous les lots concernés. Cette alerte a conduit cet été à un rappel mondial, notamment en Chine un pays particulièrement marquée par le scandale de la mélamine qui en 2008 avait causé des intoxications massives.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois