Heineken investit 5,5 M€ dans une ligne inédite de fûts de 8 litres en PET

19 mars 2018 - Karine Ermenier

La nouvelle ligne livrée début 2019 va permettre de conditionner cinq marques de bières du groupe Heineken en fûts PET de huit litres compatibles avec sa nouvelle machine The Blade destinée aux petits débits de boissons en hors-domicile..

Heineken Entreprise annonce un nouvel investissement de 5,5 M€ dans sa brasserie de Mons-en Baroeul dans le Nord (59). Echelonné sur 2018 et 2019, il porte sur la création d’une nouvelle ligne de conditionnement de fûts en PET de 8 litres compatibles avec la nouvelle machine pression The Blade lancée par Heineken en juin 2017 sur le marché du hors-domicile. Cette ligne inédite de soufflage de fûts jetables sera opérationnelle début 2019. Elle devrait permettre d'enfûter 270 unités par heure de bières Heineken, Affligem, Birra Moretti, Edelweiss ou encore Desperados.

Cette enveloppe s'ajoute à celle de 8,3 M€ déjà prévue en 2018 pour augmenter la capacité de production du plus grand site d'Heineken en France, tout en améliorant sa performance environnementale. La brasserie de Mons-en-Baroeul dispose d'une capacité annuelle de 3,5 millions d'hectolitres et emploie jusqu'à 300 collaborateurs. 58,9 M€ ont été investis sur ce site entre 2010 et 2017.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois