InVivo Wine met la main sur un leader de la distribution en Europe

29 mai 2017 - P.C.

Le groupe coopératif In Vivo poursuit la mise en œuvre de son plan stratégique consistant à structurer un pôle vin puissant, de dimension internationale. Après les acquisitions de Cordier et Mestrezat en 2015, « il prend aujourd'hui forme avec l'acquisition du groupe Baarsma, affirme Thierry Blandinières, directeur général d'InVivo. Ce rachat va être utile au développement export des marques de vins français », poursuit-il. Baarsma Wine, jusqu'alors détenu par ses dirigeants et le fonds AAC Capital Partners, est le leader de l'importation et de la distribution de vin en Europe.


Cette opération fait donc émerger un acteur clef de la distribution de vin, selon une logique d'intégration, et donne à InVivo Wine les arguments pour convaincre de nouveaux partenaires à le rejoindre. « Avec Baarsma, InVivo Wine réalisera plus de 80 % de son activité à l'international et espère atteindre un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros à l'horizon 2020 », indique Bertrand Girard, directeur général d'InVivo Wine.


Lancé en juin 2015, InVivo Wine, quatrième pôle du premier groupe coopératif français, a des parts dans Vinadeis (308 M€), possède les maisons bordelaises Cordier et Mestrezat (40 M€) et compte de surcroît 23 membres coopératifs, soit 3500 vignerons pour une base viticole de 25 000 hectares répartie entre le Bordelais, le Sud-Ouest, le Languedoc-Roussillon, la vallée du Rhône et le Beaujolais. L'ensemble représente une production de 1,3 million d'hectolitres.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois