Jacquet Brossard réduit ses pertes alimentaires de 60 tonnes

18 mars 2019 - Marjolaine Cérou

Le spécialiste des pains préemballés Jacquet Brossard a annoncé les résultats de sa participation au projet de l’Ademe « IAA Témoin : moins de gaspillage alimentaire pour plus de performance ».

L’entreprise annonce une baisse de 60 tonnes de pertes alimentaires en moins sur l’année ce qui représente une économie de près de 40 tonnes de CO2 par an, soit une réduction de 9 % de son empreinte GES. Ce qui correspond à un gain économique de 30 k€ par an. Ces améliorations ont été menées sur le site Jacquet 2000, à Clamecy dans la Nièvre.

Pour atteindre cet objectif, l’entreprise a mené trois actions majeures :

  • La réduction des talons des pains de mis exclus au tranchage, qui représente 35 % des pertes alimentaires du site. L’achat de nouveaux moules a permis de réduire de 8 mm les talons, ce qui correspond à une réduction de 50 tonnes de déchets par an ;
  • L’optimisation des marquages de fin de séries en sortie de four par l’utilisation des rebuts de conditionnement et de production pour signaler les fins de série et éviter les pertes, soit une baisse de 6 tonnes de pertes alimentaires par an ;
  • Le déballage systématique des pertes emballés afin d’améliorer la valorisation économique.

Fort de cette expérience, Jacquet Brossard souhaite poursuivre la mise en œuvre du plan d’action défini avec l’Ademe par la valorisation des talons et chapelures, qui représente 21% des pertes alimentaires du site. L’entreprise souhaite à présent dupliquer ces bonnes pratiques sur ses trois autres sites français de fabrication de pain.

« Ce projet est une opération gagnante sur tous les points. Au-delà des gains sur les pertes alimentaires, les gains financiers et environnementaux, c’est aussi et surtout une aventure humaine qui a mobilisé sur plusieurs mois une équipe de six personnes. Nous sommes tous très fiers des actions mises en place qui vont servir d’exemples à la fois en interne mais aussi, nous l’espérons, à d’autres industriels de l’agro-alimentaire. », explique Marie Laure d’Hoop, directrice RSE chez Jacquet Brossard.

Pas moins de 19 entreprises ont participé au projet de l’Ademe, dont l’objectif est de démontrer que les industriels peuvent réduire significativement leurs pertes alimentaires tout en faisant des économies financières.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois