L’Ania s’indigne contre les taxes comportementales

13 septembre 2013 - Marjolaine Cérou

Alors que François Hollande dévoilait hier ses 34 projets innovants pour relancer l’industrie française, l’Ania (Assocation Nationale des Industries Alimentaires) s’est indigné face aux projets de taxes comportementales du gouvernement. En effet, le quotidien Le Parisien a diffusé le matin même un document confidentiel émanant du gouvernement et prévoyant la mise en place de ce type de taxes sur certains produits alimentaires. L’Association perçoit ce projet comme un mélange « d’hypocrisie et d’incohérence » puisque François Hollande, alors qu’il n’était encore que candidat, avait qualifié ces taxes de « punitives », insistant sur le fait que ce n’était pas « la bonne solution » à adopter.

« 169 entreprises ont déjà disparu cette année. Combien d ‘autres défaillances faudra-t-il pour que le gouvernement prenne conscience des vrais problèmes de ce pays et de l’ampleur de la crise de confiance à laquelle tout un secteur est aujourd’hui confronté ? », s’est insurgé Jean-Philippe Girard, Président de l’Ania.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois