La France vent debout contre le projet de budget de la PAC 2021-2028

3 mai 2018 - Pierre Christen

La proposition de la Commission européenne relative au Cadre Financier Pluriannuel 2021-2028 table sur une réduction de 5 % du budget de la Politique Agricole Commune (PAC), en euros courants. Un niveau de baisse que la FNSEA voit comme un « coup de rabot réel de 10 %, en tenant compte de l’inflation ».

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a réagi dans la foulée pour dénoncer une «baisse drastique, massive et aveugle, qu’il considère simplement inenvisageable ». « Si nous voulons accompagner la transition de notre agriculture vers des systèmes plus durables, plus résilients et plus performants, si nous voulons répondre aux attentes des consommateurs et plus largement des citoyens, il nous faut préserver le revenu des agriculteurs et donc maintenir un budget de la PAC à la hauteur de cette ambition », a-t-il déclaré.

La FNSEA en appelle à Emmanuel Macron pour qu’il trouve un accord avec Mme Merkel afin de conforter la première politique intégrée européenne et de redonner confiance aux agriculteurs. « L’accord historique entre MM. Chirac et Schroeder avait sauvé une PAC ambitieuse en 2008 », rappelle le syndicat agricole.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois