La Franco Argentine reçoit le label PME+ et renouvelle ses engagements responsables

22 octobre 2019 - Stéphanie PERRAUT

Récemment labellisée PME+ par la Feef, La Franco Argentine poursuit sa stratégie durable et responsable. Depuis un second site prévu pour 2020, elle entend développer encore son offre autour de la confiture de lait et du caramel.

Implantée dans les Hauts-de-France, à Sains-Richaumont (02), La Franco Argentine a obtenu le label PME+ de la Feef. L’annonce a été officialisée dans le cadre du salon Natexpo, organisé à Paris du 20 au 22 octobre 2019. Cette récompense vient couronner une stratégie RSE (Responsabilité sociétale et environnementale) initiée en 2018. « Pour une PME familiale, inscrite dans son territoire et actrice du développement local , la stratégie RSE est quasi naturelle. Mais il faut du temps pour structurer la démarche et lui donner un vrai sens », affirme Gonzalo Cruz, le dirigeant de la société spécialisée dans la confiture de lait, une spécialité de son pays natal, l’Argentine. Selon lui, « le fait qu’il soit remis par la Feef apporte une garantie et permet de peser plus lourd face à la distribution ». Et de se souvenir que Casino a mis en avant au printemps 2019 dans un document publicitaire les produits de sociétés labellisées PME+. « C’est intéressant car de cette manière le label permet de conjuguer le sens d’une démarche structurée avec une rentabilité économique, indispensable à la survie des entreprises », souligne-t-il.

Des développements en confiserie

Aujourd’hui, la dimension responsable est ancrée dans le développement de la société. Pour la gamme Raffolé, La Franco Argentine a travaillé sur les approvisionnements locaux pour le lait et le sucre, les ingrédients clés. Sa déclinaison Bio a soulevé de nouvelles problématiques. « Nous avons réussi à fédérer des éleveurs bio à proximité pour le lait. Mais le sucre n’est pas local, faute de production régionale. L’enjeu est d’accompagner nos fournisseurs vers le bio », illustre le dirigeant. 
Proposant déjà quarante déclinaisons de confitures de lait et de caramels, dont une variante vegan au « lait » de coco, la société entend encore son porte-feuille. « Sur la base de nos confitures de lait et caramel, nous allons structurer notre offre de confiserie et développer des bonbons et des ingrédients de types éclats et barres à incorporer dans les viennoiseries et pâtisseries », déclare Gonzalo Cruz. Ces nouveaux produits seront élaborés sur le site historique de la société, à Vervins, qui n’est plus exploité pour l’heure et sera restructuré courant 2020. « Nous n’avons pas de magasin d’usine sur le site actuel de Sains-Richaumont mais nous prévoyons d’en créer un à Vervins. Cela nous permettra de créer un lien plus direct avec les consommateurs », conclut-il.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois